Dossiers

Justin Boulet, batteur à 5 ans !

Justin Boulet, le fils et le père!
Publié le 1er juin 2020 

Par Nathalie Ruscito

 

Justin Boulet

Le premier enfant de Gerry Boulet avec sa compagne de l’époque Denise Croteau, est leur fils Justin Boulet né le 12 novembre 1968, à Granby. Celui qui est né d’un papa célèbre a commencé à suivre ces traces dès l’âge de 5 ans.

« J’ai commencé à jouer de la batterie, vers l’âge de 5 ans, mon oncle étant tellement exaspéré que je veuille toujours jouer sur sa batterie, a fini par m’en acheter une! Suivant mon père en tournée, le goût pour la musique grandissait de jour en jour et à 10 ans j’ai donc pris des cours de batterie pendant 2 ans, dans une école privée de St-Jean-sur-Richelieu. Le style social (Rumba, cha-cha, meringue) était la base de mon apprentissage. »

La première expérience professionnelle de Justin, remonte à l’année de ses 16 ans, lors de l’enregistrement du premier album solo de Gerry Boulet, Presque 40 ans de Blues. C’est précisément sur la chanson Le roi d’la marchette, que son papa lui demanda d’aller jouer la piste du « bass drum ».

Multi-instrumentiste, Justin Boulet joue également très bien du piano

Presque 40 ans de Blues

C’est à l’âge de 17 ans, que Justin Boulet entreprend sa carrière musicale. Son premier groupe qu’il a formé s’appelait Crazy Wink en compagnie de Ky Anto, Robert Langlois et Robert Major. Le groupe n’a fait qu’un seul spectacle, à la polyvalente Chanoine-Armand-Racicot, le 20 mars 1987. Pour l’occasion, Crazy Wink recevait Gerry Boulet comme artiste invité qui a terminé le spectacle avec Jail House Rock d’Elvis Presley, devant une salle comble remplie d’étudiants et d’amis. Justin mentionne que ce sera la seule fois qu’il a eu la chance de partager la scène avec son défunt papa.

Crazy Wink avec Robert Major, Ky Anto, Justin Boulet et Robert Langlois

Comme ils avaient une demande pour jouer du Blues, c’est alors que le groupe a pris une nouvelle direction. Justin a commencé à chanter en interprétant les chansons de Gerry Boulet. Avec son ami, feu Robert Jarry (ami de Gerry), Justin a réalisé son premier spectacle avec son band Crazy Wink en 1987.

1988- Lancement de Rendez-vous doux le 2e album musical de Gerry Boulet. Le journal Pop Rock était sur place avec l’animateur Géo Giguère, Gerry et Justin Boulet.

Vers l’âge de 20 ans, il rejoint la formation Trop-Féross un groupe d’Heavy Metal de Montréal. C’est alors qu’il fait ses tout débuts à la télé. Son deuxième groupe participera aux émissions suivantes; Le club des 100 watts et Beau et Chaud, en compagnie de la chanteuse du groupe Ginette Provost et du guitariste Normand Gendron.

À la Mémoire de Gerry 25 ans, sur la 2e photo, avec Bob Champoux, Domenic Romanelli, Justin Boulet, Sébastien Cloutier, Bob Saint-Laurent et Daniel Martel.

De jeunes parents fiers ! À la fin des années 80, Justin Boulet et sa compagne de l’époque Lynn Desjourdy, deviennent les heureux parents d’une jolie petite fille prénommée Karolynn Boulet. La photographe Linda Boucher ici et comme toujours, a su capter toute la fierté de ces jeunes parents devant leur progéniture.

Voici sa deuxième fille Kéona Sammario Boulet, en compagnie de sa maman France Sammario et de son papa Justin Boulet.

Justin Boulet accompagné de ses deux filles, Kéona et Karolynn lors de son mariage

Justin et sa maman, Denise Croteau au mariage de sa petite-fille Karolynn

« Au début des années 90, l’informatique refait surface et je retourne à l’école, au Collège d’Informatique du Canada, prendre un cours pour devenir un programmeur analyste. Mais en 1995, j’ai découvert Internet et j’ai commencé à m’intéresser au code html qui est utilisé dans la création de pages web pour les sites. Autodidacte, j’ai appris à créer des sites web et c’est en 1996 que j’ai créé mon 1er site Internet. Ces connaissances m’ont d’ailleurs permis de me décrocher un emploi chez Vidéotron, au soutien technique et depuis 10 ans je suis administrateur LMS. J’ai depuis créé plusieurs sites internet, dont celui de mon père gerryboulet.qc.ca, et mon site Pour moi, c’est une passion que je partage avec la photographie et la musique bien entendu. »

Le 18 juillet 1990, le Québec est en deuil, Gerry Boulet nous quitte pour le voyage ultime. Il nous laisse en héritage ces trésors de chansons à jamais inégalés, l’ensemble de son oeuvre à jamais oubliée et encore chantée aujourd’hui. Pour Justin, comme pour toute la famille et les proches de Gerry, cette année-là fut marquée par la tristesse et la perte d’un être cher, il va ans dire. La colonie artistique, elle aussi à été marquée par la tristesse et le départ de ce très grand artiste Gerry Boulet. Justin Boulet confie que; « 1990 fut une année remplie d’émotions avec la perte de mon très cher paternel. »

En 1991 son groupe Crazy Wink, avec l’aide de Robert Jarry, feront 5 hommages à Gerry, dont le premier spectacle, le 18 juillet à la pointe aux Cafés intitulé, En mémoire de Gerry.

Comme il connaissait déjà le répertoire de Presque 40 ans de Blues, de Rendez-vous Doux et de quelques bons vieux classiques d’Offenbach, tout s’est enchaîné très vite pour lui dans sa carrière.

L’année suivante en 1992, ils font fermer la rue Laurier à Saint-Jean-sur-Richelieu et projettent sur écran géant le spectacle. Crazy Wink reçoit pour l’occasion deux artistes, amis de son père, Johnny Gravel et Dan Bigras venus rendre un vibrant hommage à leur chum Gerry.

Un de ses plus beaux instants

« Une de mes plus émouvantes performances de scène, fut ma prestation avec le groupe Corbach, sur la rue Ontario à Montréal le 23 juin 1991. Devant plus de 30 000 personnes. J’ai interprété Faut que j’me Pousse, un moment mémorable! »

Justin Boulet – Ayoye St-Jean juillet 2015

En 2018 Justin offre à ses fans, en hommage à son père pour souligner les 30 ans de la sortie de l’album Rendez-vous Doux, un spectacle intitulé Souvenirs d’un rendez-vous doux.

Marjo et Justin Boulet – Festival d’Été de Québec 9 juillet 2019
Rockcoeur: Bob St-Laurent, Daniel Mongrain, Denis Labrosse, François Croteau, Pascal Mailloux
Durs à cuivre: Daniel Martel, Dominic Léveillé, Nicolas Gagnon

Vidéo promo de Justin Boulet 2019

Apparitions musicales importantes:

1984 – Album Presque 40 ans de Blues : Le roi d’la marchette
1991 – Spectacle avec Corbach sur la rue Ontario à Montréal
1992 – Album 5 sur des 2 X 4 : Le rebelle
2000 – Héritage Michel Lamothe : Rock cowboy rock
2000 – Spectacles Hommage à Gerry : Place des arts-Montréal
2001 – 2 spectacles formule en fusion à Trois-Rivières et F.E. de Québec
2015 – Spectacle 18 juillet À la mémoire de Gerry à St-Jean-sur-Richelieu
2018 – Spectacle 1er septembre Gerry 30 ans Rendez-vous doux – Festival des montgolfières de Gatineau
2019 – Ouverture du Festivoix et Festival d’Été de Québec

En 2018 Justin mentionne dans sa biographie, que l’écriture de ses chansons fait partie de ses projets futurs et qu’il espère un jour sortir un album de ses propres compositions. Ajoutant que pour lui, ce serait un vieux rêve d’enfant réalisé. La Famille Rock souhaite que ton rêve se réalise Justin, tu as le talent pour ça, c’est certain… nous te souhaitons une belle continuité dans ta carrière musicale.

Pour l’année 2020 en cours, comme tous les groupes et les artistes dont plusieurs de leurs spectacles ont été annulés ou remis, Justin Boulet affiche ces prochains shows à venir sur son site, en espérant que la vie nous le permettra… https://www.justinboulet.com/evenements/

Toutes les photos ont été prises sur le site de justinboulet.com, dont plusieurs d’entres elles nous viennent de la photographe Linda Boucher.

 

Cet article est commandité par

Photo de bannière : Linda Boucher

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: NATHALIE RUSCITO
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

5 Comments

5 Comments

  1. Geo Giguere

    1 juin 2020 at 11:12

    formidable survol dune fameuse carrière et vie de famille touchante!

  2. Geo Giguere

    3 juin 2020 at 11:49

    merci pour cette recherche Nathalie Ruscito

  3. Nathalie Ruscito

    3 juin 2020 at 2:58

    Ce fut un réel plaisir pour moi d’honorer cette artiste musiciens formidable Justin Boulet, pour l’ensemble de sa carrière dédiée à son paternel. Celui qui a rendu un très bel hommage à son célèbre père, à travers les années, en parcourant la route du blues de long en large, a fini par apprendre le métier avec succès. Voilà pourquoi je lui souhaite un jour de réaliser son rêve d’enfant, celui de faire un album de ses propres compositions, je sens que Justin est enfin prêt pour ce grand projet. Bien entouré par ces amis musiciens professionnels, ce serait surement sans contredit un excellent album!

  4. Sylvain Lavallée

    3 juin 2020 at 4:07

    Bravo Nathalie !

    Très bel article.

  5. Geo Giguere

    8 juin 2020 at 2:51

    Pour l’année 2020 en cours, comme tous les groupes et les artistes dont plusieurs de leurs spectacles ont été annulés ou remis, Justin Boulet affiche ces prochains shows à venir sur son site, en espérant que la vie nous le permettra… https://www.justinboulet.com/evenements/

    Toutes les photos ont été prises sur le site de justinboulet.com, dont plusieurs d’entres elles nous viennent de la photographe Linda Boucher.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top