Chroniques

Cowboys Gilmour Purple

Dernière heure #210
En direct de la salle de nouvelles de Famille Rock!
Publié le 25 avril 2024

Par André Thivierge, chef des nouvelles de Famille Rock

Le Québec a été pris par surprise par la sortie aujourd’hui de l’album des Cowboys Fringants.

Le nouvel album, qui avait été enregistré avant le décès du chanteur Karl Tremblay, a été lancé dans la nuit de mercredi à jeudi sur diverses plateformes numériques.

Pub Royal sera également lancé sur disque compact le 10 mai et en disque vinyle à l’été 2024, a annoncé le groupe en fin d’après-midi sur Facebook. 

Avant de succomber à un cancer de la prostate le 15 novembre dernier à l’âge de 47 ans, Karl Tremblay a chanté sur six titres de l’album. Plusieurs des chansons ont été écrites pour la comédie musicale du même nom, mais elles prennent un sens tout particulier lorsque leurs paroles sont prononcées par Tremblay.

C’est le cas notamment de La fin du show, une oeuvre de plus de sept minutes qui s’accompagne d’un vidéoclip en hommage au chanteur. Faque c’est ça, on en est là, j’en aurais pris plus, c’est déjà le terminus, moi qui a tant aimé la vie, tout est fini, chante-t-il.  Je suis fatigué, je peux plus chanter, j’en ai plein de cul et le coeur n’y est plus, j’suis rendu au boutte du boutte, de ma route. Mon étoile se meurt, tombe le rideau, ce soir le vieux chanteur a donné son dernier show.

En tout, 13 titres ont été gravés sur ce 12e opus studio, dix chansons et trois pièces instrumentales. On se souviendra que les Cowboys Fringants avaient installé un studio de fortune dans la résidence de Karl et de sa conjointe et complice Marie-Annick Lépine rendant ainsi possible cet ultime enregistrement qui aura permis à Karl de poser sa voix sur six chansons. Tous les textes et les musiques de l’album sont de JF Pauzé, à l’exception de la magnifique Les cheveux blancs qui a été écrite et composée par Marie-Annick.

«Nous avons tourné de petites scènes pour un clip qui sortira en même temps que notre dernier album, écrivait-elle. Une chanson de sept minutes quatorze, très émouvante, qui fait partie de Pub Royal, la comédie musicale. Elle s’appelle La fin du show».

«[On y retrouve] nos réflexions sur la vie et la mort, sur le désir d’aimer la vie même si, certaines gens ne sont pas faits pour l’apprécier… tandis que d’autres nous quittent trop jeunes en étant de bons vivants», ajoutait-elle.

En plus de La fin du show, Karl Tremblay aura eu le temps de chanter cinq autres pièces de l’album  : Bienvenue chez nous, Loulou vs Loulou en duo avec Marie-Annick Lépine, Questions sans réponses, (re)Bienvenue chez vous et Y’est 3 heures on ferme! Marie-Annick nous propose également la belle et poignante chanson Les cheveux blancs qu’elle a écrite et composée. Jean-François Pauzé chante Vie et mort de Gina Pinard. Les deux ensemble interprètent Merci ben! (Sources : Radio-Canada et Le Droit)

Peut être une image de 1 personne et texte : « les lescowboysfringants cowboys fringants »

CONFIRMÉ – Un nouvel album de David Gilmour sortira en septembre. – L’album de l’ex-guitariste de Pink Floyd s’intitullera Luck and Strange.

Le cinquième album solo de Gilmour a été enregistré pendant cinq mois à Brighton et à Londres. Il s’agit de son premier album composé de nouveaux morceaux depuis neuf ans. David a coproduit l’album avec Charlie Andrew et Marika Hackman, du groupe ALT-J, et les paroles ont été écrites en grande partie par sa partenaire de vie, auteure de roman, Polly Samson.

L’album comprend huit nouveaux titres ainsi qu’une magnifique reprise de «Between Two Points» des Montgolfier Brothers, sur laquelle Romany Gilmour, qui assure les chœurs sur l’ensemble de l’album, chante et joue de la harpe. Le titre de l’album fait également intervenir le défunt claviériste de Pink Floyd, Richard Wright, et a été enregistré en 2007 lors d’un «Barn Jam» dans la maison de David.

L’album est disponible en vinyle, en CD avec deux pistes supplémentaires et en blu-ray audio avec quatre pistes bonus. Les 13 titres du blu-ray sont disponibles en Dolby Atmos et en 96/24 hi-res stereo.

La pochette de l’album, photographiée et conçue par le célèbre artiste Anton Corbijn, s’inspire des paroles écrites par Charlie Gilmour pour la dernière chanson de l’album, «Scattered».

Luck and Strange sortira le 6 septembre 2024 via Sony Music. Le premier simple de l’album The Piper’s Call  est maintenant disponible.

Peut être une image en noir et blanc de 1 personne et texte : « The new album Out 6th September Pre-order now LP,CD,Blu-ray LP,CD,Blu-ray&Digiral Blu-ray & Digital David Gilmour LUCK and STRANGE davidgilmour.com »

Deep Purple sortira un nouvel album intitulé =1 le 19 juillet. – Selon un communiqué de presse, le titre «symbolise l’idée que dans un monde de plus en plus complexe, tout finit par se simplifier en une seule essence unifiée. Tout est égal à un».

Le premier simple de l’album sortira le 30 avril. Les éditions de luxe de l’album comprendront 13 titres enregistrés en direct lors de la tournée 2022 du groupe, ainsi qu’un documentaire d’une heure sur les coulisses de l’album.

=1 est le 23e album de la carrière de Deep Purple et le premier depuis Turning to Crime (2021). Bob Ezrin a produit l’album. Ce nouvel album est notamment le premier à inclure le guitariste Simon McBride, qui a officiellement rejoint le groupe en 2022.

La tournée – appelée = 1 More Time Tour – permettra à Deep Purple de rester sur la route jusqu’en septembre. Un communiqué de presse indique que le groupe «fera trembler les murs des amphithéâtres américains cet été avec un programme explosif de tubes inoubliables tirés de leur répertoire rock, qui s’étend sur un demi-siècle».
Le groupe présentera ses nouvelles chansons au public montréalais le 27 août prochain au Centre Bell et sera précédé par le groupe de rock-progressif YES.

Deep Purple Announces New Album ‘=1′

Sortie d’un album studio en spectacle de Paul McCartney & Wings. – L’attente est terminée avec la sortie, le 14 juin, de One Hand Clapping, l’un des albums live les plus piratés de l’histoire de la musique qui va enfin être édité en bonne et due forme.

En août 1974, alors que Band on the Run était en tête des ventes d’albums au Royaume-Uni pendant sept semaines consécutives, Paul McCartney et les Wings se sont rendus aux studios Abbey Road pour le tournage d’un documentaire vidéo et d’un éventuel album studio live – One Hand Clapping. Malgré la demande écrasante de matériel nouvellement enregistré par le plus grand groupe du monde à l’époque, One Hand Clapping n’a jamais été officiellement publié.

Filmé et enregistré en quatre jours et réalisé par David Litchfield, la sortie de One Hand Clapping est un moment historique pour les fans de Paul McCartney. Au fil des ans, diverses parties de One Hand Clapping ont été piratées avec plus ou moins de succès. Certains morceaux ont également été publiés sur des albums officiels de McCartney.

Cependant, la sortie le 14 juin de One Hand Clapping, qui comprend le concept original conçu pour le projet, y compris une brochure de vente télévisée pour le film inédit à l’époque, est la première fois que l’audio du film – ainsi que plusieurs chansons supplémentaires enregistrées hors caméra – ont été officiellement publiés.

S’ouvrant sur un jam instrumental qui allait devenir la chanson thème de One Hand Clapping, l’album comprend des interprétations en direct et en studio des grands succès des Wings, Live and Let Die, Band on the Run, Jet, My Love, Hi, Hi, Hi, Junior’s Farm, la chanson solo très appréciée de Paul, Maybe I’m Amazed, des extraits retravaillés des classiques des Beatles, Let It Be, The Long and Winding Road et Lady Madonna, le tube des Moody Blues, Go Now avec Denny Laine au chant, et une version au piano solo de Paul du classique de Harry Akst/Benny Davis Tin Pan Alley Baby Face.

One Hand Clapping sortira en plusieurs formats, dont un coffret 2LP + 7″ exclusif à la vente en ligne, comprenant un simple vinyle exclusif de performances solo inédites enregistrées le dernier jour des sessions dans l’arrière-cour des studios d’Abbey Road.

On y trouve notamment le titre inédit Blackpool, l’emblématique Blackbird des Beatles, la face B de Country Dreamer de Wings, ainsi que des reprises de Twenty Flight Rock d’Eddie Cochran (la première chanson que Paul a jouée à John Lennon lors de leur rencontre en 1957) et de Peggy Sue et I’m Gonna Love You Too de Buddy Holly.

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

<

p style=»text-align: left;»>Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci  ! Visitez notre boutique.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 515 905 Visites

Suivez-nous

To Top

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Fabriqué au Québec!

Pour Un Monde Meilleur!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!