Dossiers

Crue Yes Genesis AC/DC

L’histoire des pochettes # 48
Crue Yes Genesis AC/DC
Publié le 25 juin 2021

 

Recherche par René Maranda

 

Too Fast For Love du groupe Motley Cure

La pochette est un hommage à l’album Sticky Fingers des Rolling Stones.

 

Drama du groupe Yes

Roger Dean a exprimé un intérêt particulier pour illustrer un ciel orné d’orage, avec «la lumière jouant à travers le paysage, il y avait donc des morceaux qui sautaient et très austères et brillants, et d’autres qui sont très sombres – noir sur gris foncé».

 

Foxtrot du groupe Genesis

La pochette est une création de Paul Whitehead qui avait déjà illustré les deux albums précédents, Trespass et Nursery Cryme. La femme-renard de la pochette inspirera Peter Gabriel qui fera vivre le personnage sur scène en enfilant une robe rouge appartenant à sa femme Jill ainsi qu’un masque de renard.

 

Let There Be Rock du groupe AC/DC

La couverture de la version internationale, sortie le 25 juillet 1977, marque la première apparition du logo désormais emblématique du groupe, dessiné par Gerard Huerta . La photographie utilisée pour la couverture internationale a été prise lors d’un concert le 19 mars 1977 au Kursaal Ballroom, Southend, Essex, Royaume-Uni, par le photographe rock Keith Morris.

 

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 516 483 Visites

Suivez-nous

To Top

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Pour Un Monde Meilleur!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus