Actualités

Famille Rock 44 Martel Sarrasin

Rencontre Famille Rock #44
Pat Martel et Paul Sarrasin
Publié 19 juin 2023
Vues 1800
Republié 10 juillet 2024 

 

Texte : Normand Murray                 Vidéos/Photos : Muriel Massé                Photos : Nanette De Bulle

Pat Martel

La première entrevue de la soirée était avec Pat Martel, batteur émérite d’Offenbach et également guitariste (dans sa carrière solo). qui a toujours la flamme dans l’âme pour Offenbach et une admiration imperturbable envers Gerry Boulet.

Il a émis le commentaire que sans Gerry, Offenbach n’existe plus. Même si la dernière prestance, l’adieu final au Forum était en 1985, le groupe demeure toujours vivant dans le cœur des gens. Il entend sans cesse des commentaires de cette époque qui ne tarira jamais à ses yeux.

Abordons sa nouvelle phase, celle avec Les Coyotes, son nouveau groupe, qui se veut un vibrant hommage à Offenbach. En spectacle, une multitude de succès tels Deux Autres Bières, Seulement qu’une Aventure entre autres, car les succès ne manquent pas concernant Offenbach. L’éternel météorite Rock du Québec et de toute la francophonie! 

Il fallait trouver une voix à ses nouvelles chansons, son choix s’est porté sur nul autre que Jo Hell, un guitariste de haut calibre également. Si jamais vous voulez voir un spectacle des Coyotes, ils seront au Resto Bar Brasse Rires de Laval pour la St Jean Baptiste, le 24 juin

Depuis 4 ans, il est à la réalisation de son album solo À quoi  ça sert un cœur ? En comparaison avec Offenbach qui avait fait un album en seulement trois semaines! Il a fait appel à ses amis musiciens qui sont venus aux enregistrements tels les Breen Lebœuf,, Pascal Mailloux, Dan Mongrain, Jim Zeller et Carl Tremblay, Jo Hell,  Reynald Wiseman, pour ne nommer que ceux-ci. On a eu droit, pendant l’entrevue, à un extrait endiablé de la chanson Ba Bye, tout à fait dans la pure tradition hard rock d’antan. De L’harmonica à vraiment couper le souffle si vous me permettez, avec La Couleur de ton Cœur, plus douce, mais dans l’esprit soft rock à la texture Offenbach.

Une autre chanson cette fois-ci Prisonnier que Martin Deschamps mettra sur son prochain album. À noter que les partitions de batterie sont exécutées par Pat Martel au studio même de Martin Deschamps. Petite anecdote, Martin a changé quelques mots des paroles de cette chanson, J’ai donné des coups  pour J’ai reçu des coups. À la lecture de ces paroles, Martin a dit  ‘je ne suis pas fait pour donner des coups’, faisant référence à son état physique. Il y aura donc 2 versions de cette chanson. Une très belle composition faite d’émotion avec de belles tirades en paroles et en guitare et évidement à la batterie omniprésente. Le titre initial de cet album personnel était Rebelle, mais a été changé tout dernièrement pour À quoi ça sert un cœur?, titre de sa grosse toutoune de toune. Pat dit que .Rebelle’ correspond à lui, à sa vie, mais pas nécessairement à l’album.

Il lui reste encore à trouver l’image de la pochette du disque et à finaliser toute la  production qu’il assume à lui seul. Il partage cependant la réalisation de l’album avec Gaétan Laniel, son ingénieur de son et complice.

Surnommé Le Kid par Gerry et aussi Le Marteau par plusieurs. Écoutez le pourquoi de ces qualificatifs dans l’entrevue. Une très bonne entrevue faite de belles confidences sur le parcours de sa carrière toujours active. Un vrai Rocker dans l’âme. 

Disponible sur YouTube la chanson hommage Pour toé Gerry avec le nom de Pat Martel comme le déclic de ce titre. Oui un vibrant hommage à Gerry toujours présent dans l’âme et cœur de Pat Martel.

Pat Martel avec sa sœur Louise et une amie Nancy.  Photo : Muriel Massé

L’entrevue

Paul Martel a sorti son nouvel album ! 

»Je vous présente mon album solo REBELLE, de 11 chansons originales dont j’ai écris tous les textes et composé toutes les musiques. J’ai eu 16 collaborateurs musiciens dont Breen Leboeuf, Dan Mongrain, Jim Zeller, Carl Tremblay et plusieurs autres». 

Le cd est en vente EXCLUSIVEMENT sur 

https://patmartel.ca/

Paul Sarrasin

La seconde entrevue était avec Paul Sarrasin. Nous le connaissons depuis ses débuts à Musique Plus à l’émission Solid Rock !

Il s’est aperçu, pris conscience de sa voix tout jeune, à 7 ans, lorsqu’il reçoit en cadeau une petite enregistreuse. Il s’amusera à faire des bruits de monstres. C’est avec un pickup, qu’il découvrit la musique de ses parents, les Mozart et Chopin. Le répertoire québécois entre en jeu avec les Vigneault et Leclerc, mais aussi avec Piaf. Les Beatles l’ont par la suite propulsé vers sa passion d’animateur. Il a présenté  Animal Suite à Arvida et deux semaines plus tard, un appel téléphonique de Musique Plus !  7 ans VJ à Musique Plus et animateur à la radio de CKOI pendant plusieurs d’années.

Paul a aussi touché à la chanson en 1993 et a sorti un microsillon avec le succès imposé des Hoo-Lops, Blue jeans sur la plage.

Il a fait de belles rencontres lors de son travail d’interviewer, surtout celle avec le producteur et auteur-compositeur Daniel Lanois et le humble guitariste de Queen, Brian May. Daniel lui a expliqué tout sur l’espace, les espaces entre les notes, les instruments et même entre les musiciens. Paul Sarrasin a peut-être le don de capter l’attention et le respect de ses invités et engendrer ainsi d’uniques entrevues.. Des rencontres mémorables. Il aime aussi beaucoup le groupe métal québécois Voivod. 

Par la suite, une interruption, une disette et passage à vide, dirons-nous, viendront ralentir sa carrière. Il raconte toutes les embûches de cette perte de notoriété, car il était encore trop associé à sa proximité avec Musique Plus.

Puis il devient la voix officielle du réseau TQS pendant 9 ans. Et il suit des cours au Conservatoire en doublage. Tout ce parcours l’ont amené à une de ses premières passions, les voix. Il entreprend une carrière de doubleur de voix célèbres au cinéma  : Venom,  Pirates des Caraïbes ,Harry Potter, Hunger Games, Star Trek, Doom, King Kong et pour une myriade de dessins animés.

Il est un fervent et attentif écouteur de la prose et de la poésie. Les mots étant son espace personnel. Il aime les textes de Richard Desjardins, Richard Séguin et Daniel Bélanger entre autres. Grand admirateur de Bowie et de Dylan aussi, même de sa poésie socio politique. Il parle du génie Serge Fiori, allez écouter.  

Paul Sarrasin, un homme gentil, posé, spirituel et philosophe. La philosophie des Quatre Saisons lui tient à cœur. Il a beaucoup lu et médité. Le bouddhisme l’a préparé et transformé à être un homme heureux.

Il n’a jamais cessé de faire de la musique. Il entre en studio très prochainement. Il a choisi 15 de ses 150 compositions et ce sera un album créatif. Un cadeau pour ses 60 ans.

Paul Sarrasin et sa conjointe Nancy.  Photo : Muriel Massé

L’entrevue

Robert Bob Trépanier

On se souvient du musicien Robert Trépanier, ex bassiste du groupe Sex et accompagnateur  pour plusieurs artistes.. Il est décédé le 12 juin dernier. Yves Monast nous en parle. Et petite surprise offerte par Géo Giguère à notre chroniqueur Normand Murray.

1ère photo : Robert Trépanier et Pedro Ouellette  –  2ème photo : Yves Rousseau, Robert Trépanier, Pedro Ouellet et Serge Gratton.   Photos de Daniel Poulin

Notre chroniqueur et poète Ricardo Langlois a participé a l’entrevue de Paul Sarrasin avec Géo Giguère.  Photo : Nanette De Bulle

 

L’animateur radio, Yvon Paquette, a présenté nos invités     Photo : François Doc Globensky

Nos vedettes de la soirée, Paul Sarrasin, Géo Giguère et Pat Martel  Photo : Nanette De Bulle

Stéphane Brousseau (Blacky), animateur radio à rpmradio.ca,  Paul Sarrasin et Pat Martel  Photo : Nanette De Bulle

Sylvie St-Amand, A-j Charron et Nanette De Bulle. A-j, musicien qui prépare son 2ème album. Fier membre de la Famille venu de Joliette   Photo : Géo Giguère

Pat Martel et sa sœur Louise  Photo : Nanette De Bulle

Éric Saint-Cyr et Paul Sarrasin, dans ses mains, souvenir de Musique Plus  Photo : Nanette De Bulle

Sylvain Lavallée, Yves Monast, notre mécène Larry Todd (on te remercie particulièrement) et Normand Murray avec les tableaux achetés par Larry du donateur Paul Gauthier.  Photo : Nanette De Bulle

Yves Monast a reçu du fils d’un bon ami photographe, décédé dernièrement, tous ses billets de spectacles et des centaines de diapositives de spectacles rock. C’est un fabuleux cadeau pour son anniversaire, le 18 juin.  Photo : Nanette De Bulle

Gilles Boudreau et Paul Sarrasin avec l e t-shirt Solid Rock     Photo : Laurent Couture

Un gros merci à notre hôte du Café Atomic, Gilles Boudreau, qui nous accepte chaleureusement à l’arrière-boutique de son commerce. Nous nous y sentons comme chez nous! 

 

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

Photo de la bannière : Nancy St-Laurent
INFOGRAPHIE: MURIEL MASSÉ
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique. 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 516 985 Visites

Suivez-nous

To Top

Pour Un Monde Meilleur!

Fabriqué au Québec!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!