Chroniques

Alex Skolnick Testament

Guitariste émérite selon Murray chronique article 75
Alex Skolnick
Publié le 28 février 2023

Par Normand Murray

Alex Skolnick

Super guitariste – dextérité et diversité

La pluralité fait, guitare trempée dans le métal et ressortie jazz fusion. Des facettes multiples de styles entourant ce prodige de Californie Berkeley et pionnier du heavy metal génial, du jazz fusion, même expérimental, à mixer ces deux styles de front en parallèle et j’ai nommé Alex Skolnick.

Alex répond à quelques questions concernant ce qui est écrit sur Wikipedia sur lui. Vrai ou faux ? (2016)

Né en 1968. Dès l’âge de neuf ans il découvre Kiss et subséquemment, il décide de prendre la guitare comme compagne de carrière et plus tard, influencé par les Eddie Van Halen et Randy Rhoads. À 16 ans, il rejoint un band du nom de Legacy. Qui deux ans plus tard prendront le nom de Testament. En 1987, premier album The Legacy, d’une suite de cinq, les autres étant respectivement les The New Order (1988), Practice What You Preach (1989), Souls of Black (1990) et Ritual (1992). Ces albums cimenteront à jamais Testament comme étant un des premiers groupes du heavy metal qui attiendront la même notoriété que les 4 grands du style soit Metallica, Megadeath, Slayer et Anthrax, exploit phénoménal s’il en est un.

1986

Il quitte Testament dès la parution de Ritual, voulant expandre son univers musical acquis dans le domaine du jazz fusion. Apparaissant souvent sur les magazines de guitares comme étant le Best Trash Guitarist et le moins reconnu de tous. Sa passion du Jazz il l’as acquis lors d’une prestance de Miles Davis avec une drive guitar à la télé. Allumant sa flamme pour son intense passion pour le Jazz d’ailleurs en 2001, il entreprendra en déménageant à New York. Le New York University qui lui permettra d’aller chercher un Bac en performance jazz.

1994 – adhésion à Michael Manning pour un album de jazz à haut rendement avec Thonk Manning. Étant un élève assidu de Jaco Pastorius, bassiste légendaire de Jazz fusion et expérimental. En parallèle, avec Savatage avec deux albums en 1994, un en studio avec le Handfull Of Rain et un Live, retour forme trash metal. Voilà du génie en forme Quatuor incluant Skolnick évidement avec Manning. Il évolue avec Steve Morse, guitariste attitré de Deep Purple de 1994 à 2022 et Tim « Herb » Alexander, ex batteur de Primus. Une incursion en 1998 avec Attention Deficit The Idiot King. La formule progressive entremêlée de funk oui expérimental, révélant encore plus de dextérité à Alex Skolnick.

Au Japon, 1994

Double carrière avec le retour avec Testament et également formation de son Alex Skolnick Trio, ce que du pur jazz puisse se faire. Une série de cinq albums en découlera. Le premier Goodbye To Romance : Standards for a New Generation (2002), des arrangements de jazz des classiques du Metal et Transformation (2004), Last Day in Paradise (2007), Veritas (2011) et Cunundrum en 2018.Avec ce trio, il confirme définitivement qu’il est apte à couvrir deux carrières dans des styles complètement différents vu son retour à la barre de Testament en 2005 comme lead guitar et compositeur également.

2011

2011

2018

Seconde partie de Testament avec la parution, mis à part une brève collaboration en 2001, First Strike Is Deadly. À temps plein bien que menant encore une double vie artistique avec son trio Jazz fusion. En 2008 pour Testament, le The transformation Of Damnation, en 2012, Dark Roots Of Earth, 2016, Brotherhood Of The Snake et en 2020, Titans Of Creation.

2018

Maintenant élaborons séparément ceux qu’il a influencés comme dans la formule trash et hard metal : les Pantera, les Sepultura, les White Zombies, Korn, Nitghtwish, Primal Fear et Lamb Of God pour ne nommer que ceux-ci. Dans leur musicalité identifiable à Alex Skolnick. Ses influences comme, bien sûr, tout guitariste a eu dans le parcours de sa carrière, les gros canons Rock et autres tangentes soit métal ou hard rock avec AC/DC, Black Sabbath, Boston, Deep Purple, Judas Priest, Scorpions, Michael Schenker seul ou avec UFO, Ozzy Osborne lors de son partenariat avec nul autre que Randy Rhoads. Si on parle guitaristes individuels, on peut mentionner Jimi Hendrix, Yngwie Malsteen, Frank Marino et Johnny Winter. Fait à noter, il a suivi un mentorat avec le grand Joe Satriani. Voilà de quoi avoir une fertilité imaginative hors du commun.

2019. Alex parle de son professeur Joe Satriani et la diversité de ses styles musicaux

Projets secondaire d’importance à dire, il fait la tournée avec le Trans Siberian Espress un classique Rock odyssée qui demanda une agilité et dextérité avec des arrangements complexes de chansons, oui de Noël pour les arénas remplies à pleine capacité. Broadway n’étant pas en reste avec Dr Jekyll et Mrs Hyde, un succès sur Broadway. Variété vous dites, en voilà de la variété.

2009

Attardons nous avec grand plaisir à sa collection de guitares. Electric Sound Products les ESP, une Signature AS lemon burst, une Silverburst La FR la LTD ASI. Une USA Eclipse 2016 tear drop sunburst et lESP AS model First Prototype. Des Godin, une Montreal Premier 2015  Multiac steel Duet, une 5 Th Avenue Archtop, une Multiac Nylon SA, une Multiac 10 cordes et une beauté de lutherie, la Inuk Ambiance Steel, encore de Godin. Une manouche Pierre Fontaine de Paris Taylor 614 CE, le bijou d’Angelico excel 2016, une Danelectro Hagstorm Longhorn.

Des Gibson, une L5 1976, une Lespaul reissued gold top 1960, une SG 1968, une autre SG la SG USA made 2008 et une double manche blanche SG 2004.Héritage H%75 Archtop, une autre, la H150 Signature numéro Un. Fidèle à Eddie Van Halen, sa Frankenstein 2015 et une Costum fait par Franky Falleva. Fender n’étant pas en reste avec la magnifique Nocaster 1951 rare et la Fender EVH 2014 et pour terminer, la Ibanez Sabre renommée plus tard la 540 S, quoi, des spécifications typiques à son mentorat avec Joe Satriani, une hypothèse tout à fait plausible, dirons nous.

Un génie du trash metal de mêne que jazz réunis en un rareté et quoi la diversité des styles étant sa ligne de conduite continuelle. C’est en continu que sa notoriété prendra toujours une tangente Évolution. Un autre grand Guitar Hero est présent dans notre environnement du plaisir musical de tous nos rêves. N’ayant que 54 ans, il n’a pas fini de nous gâter de sa grande dextérité et son talent de composition évidement.

2021, Alex Skolnick nous parle de toute sa carrière

 

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 516 486 Visites

Suivez-nous

To Top

Fabriqué au Québec!

Pour Un Monde Meilleur!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus