Actualités

André Thivierge homme orchestre

Qui sont les artisans qui maintiennent notre site officiel en bonne santé ? 
Hommage à André Thivierge
Animateur, chanteur, musicien, journaliste, chroniqueur, major et chef de la salle des nouvelles! 
Publié le 23 février 2023 
Vues 625 
Republié le 18 décembre 2023 

Par Mel Dee

Famille Rock, ne serait pas un magazine aussi unique, populaire et historique, sans ses membres. Volontaires, dévoués et passionnés, les gardiens du Rock travaillent fort. Leur mission, perpétuer l’histoire du rock et offrir aux lecteurs l’ultime plateforme rock ! Géo Giguère, rend hommage et honneur avec une émouvante série dédiée aux artisans de Famille Rock. 

Aujourd’hui , j’ai le plaisir de vous faire découvrir ou redécouvrir, l’un des piliers de la Famille, j’ai nommé André Thivierge.

André Thivierge

1342 Scoops, 193 Dernière Heure, 54 chroniques Genesis et 15 chroniques Cuvée des rockers… et ce n’est que le début !

Il a un don inouï pour l’animation. Passionné, il accapare le public d’une voix enveloppante, qui n’a rien à envier à celles des grands chanteurs. Avec un sourire chaleureux et un enthousiasme rafraichissant, André Thivierge apporte le soleil au sein de Famille Rock, comme celui qui brille sur les vignobles des Charentes.

J’ai eu le plaisir de poser quelques questions à mon confrère André et j’ai surtout eu le plaisir de découvrir ses réponses. L’entrevue est suivie par les hommages de l’équipe, au sommelier chanteur.

À quel âge et comment as-tu découvert la musique Rock?

Pendant mon adolescence, vers les 16-17 ans, pendant les danses après l’école, j’ai dansé mon premier slow sur Suite Madame Blue de Styx et j’ai aimé beaucoup la partie rock. Mon premier spectacle au Forum a été celui de Styx, Tournée Cornerstone en 1979. Je me suis mis aussi à aimer beaucoup Supertramp.

Quels sont tes groupes préférés mis à part Genesis ?

Pink Floyd, Yes, Emerson, Lake & Palmer et plus récemment Dire Strait, REM, Radiohead, Marillion et Muse. Du côté francophone, j’ai toujours aimé bien sûr Harmonium, Offenbach, Octobre, Corbeau, Morse Code et plus récemment, Daniel Bélanger et Jean Leloup.

André Thivierge

 Genesis !

Raconte nous cette belle histoire d’amour entre toi et ce groupe mythique.

Au cegep, en 1978, à Thetford Mines, je réussis à devenir membre de la radio étudiante. À l’époque, je connaissais déjà l’album And Then There Were Three (le premier du trio sans Hackett et Gabriel). J’aimais beaucoup la musicalité et les rythmes non communs de cet album. Ce sont mes collègues de la radio qui m’ont fait découvrir l’époque plus progressive du groupe.

Mon premier coup de cœur fut l’album en spectacle Seconds Out et ensuite, j’ai plongé dans la période Gabriel. Ma participation à la radio étudiante m’a permis de me faire recruter à la radio locale de Thetford Mines pendant la nuit. Et j’ai osé y faire jouer Supper’s Ready.

Les souvenirs

Rendu à Ottawa, je me souviens avoir passé la nuit à me mettre en ligne pour acheter des billets pour le spectacle de Genesis au Centre Civic en décembre 1981 (c’était bien avant l’internet). Ce fut la fête toute la nuit en écoutant les classiques de Genesis pour finalement dénicher de très bons billets. Une soirée mémorable sous l’éclairage du Vari-Light.

L’année suivante, j’ai tenté sans succès d’avoir des billets pour le spectacle de réunion avec Hackett et Gabriel en Grande-Bretagne. Je regrette de ne pas avoir assisté à cet événement unique. Je me suis repris en 2017 au Stade olympique et en 2021 pendant le spectacle d’adieu du groupe.

Le seul membre de Genesis dont j’ai eu la chance de rencontrer en personne à deux reprises, c’est Steve Hackett. Un type charmant que j’ai eu la chance d’interviewer pour Famille Rock en 2020.

Tu fais partie des groupes de fans de Genesis, avez vous des activités particulières, des forums, des rencontres ?

Je fais partie de plusieurs de ces groupes. En 2018, cela m’a permis de connaitre Chris Simmons, un photographe de tournée de Steve Hackett quand il est venu à Gatineau. C’est lui qui m’a mis en contact avec Steve. On n’a malheureusement pas réussi à se voir quand je suis allé à Londres.

Je suis devenu un administrateur du groupe Genesis-France et me suis lié d’amitié avec son administrateur. Il m’a permis d’avoir accès à l’entrevue de Richard Macphail, le 6e Genesis. Sachant que j’étais en Europe en juillet dernier, il m’avait offert d’aller les rejoindre pour l’entrevue, mais l’horaire ne me le permettait pas.

Les groupes de fans de Genesis m’ont aussi permis de mettre la main sur de bons scoops en ce qui concerne Genesis. Maintenant que le groupe s’est retiré, ce sera plus difficile.

André Thivierge. Un grand talent de narrateur et d’animateur

Quels sont tes albums préférés de Genesis ?

1- Selling England By The Pound (1973)
2- Foxtrot (1972)
3- A Trick Of The Tail (1976)
4- Wind and Wuthering (1976)
5- The Lamb Lies Down On Broadway (1974)

Tu joues du clavier, comment as-tu appris à y jouer ( cours .. autodidacte .. )?

Je suis né dans une famille de musiciens. Ma mère m’a donné des cours à 8 ans. À 12 ans, je jouais de l’orgue dans des mariages avec l’orchestre de mon père. J’ai failli faire le conservatoire de musique mais il n’y avait pas de jobs en musique dans le temps, sauf pour être professeur. Rendu en Outaouais, j’ai joué en duo une vingtaine d’années avant de performer en solo régulièrement.

Joue-tu d’autres instruments?

J’ai joué quand j’étais au cegep du tuba mais ce n’était pas mémorable.

Quels sont les chansons que tu aimes le plus interpréter ? Ou qu’on te demande le plus ?

J’ai eu beaucoup de plaisir dans le passé à jouer des pièces classiques de rock comme Stairway to Heaven ou du Santana, du Supertramp ou des pièces de Zachary Richard et d’Offenbach. Disons que mes gigs de musique sont maintenant pour un auditoire plus vieux. De temps en temps, je me fais plaisir et joue un peu de Genesis.

Tu as un fils, lui as-tu transmis la passion de la musique, du rock particulièrement ?

Mon fils a l’oreille et le talent musical de son père. Il a appris 5 ans le piano classique mais il préfère se consacrer au sport. Il s’entraîne au ski de compétition et au soccer. Je le surprends à aimer du Queen et autres classiques du rock mais il n’est pas un grand fan de Genesis.

En quelle année et comment as-tu connu Famille Rock ? À quelle occasion et quand as-tu rencontré Géo pour la première fois ?

Je me souviens d’avoir acheté régulièrement dans les années 70 le magazine Pop Rock et d’avoir vu Géo à la télé. J’étais très heureux d’apprendre qu’il y avait une version Facebook de Pop Rock. J’ai commencé par y être membre autour de 2018 et petit à petit, j’ai commencé à publier des choses et les administrateurs m’ont approché, d’abord pour être modérateur et c’est là que j’ai commencé ma chronique de Scoops. Et finalement, Géo m’a proposé de débuter une série d’articles Dernière Heure et j’ai commencé une série de prestations en direct sur la page qui a durée au moins un an.

J’ai rencontré Géo pour la première fois au Parc Jarry en septembre 2020. Ce fut le début d’une belle amitié.

Parc Jarry, 2020, lorsque Jim Zeller était l’invité 

Un mot sur l’aventure Famille Rock, en tant que chroniqueur et journaliste..

Après 1342 scoops, 193 Dernière Heure, 54 chroniques Genesis (d’autres à venir bientôt) et 15 chroniques Cuvée des rockers, je me sens privilégié de faire partie de la belle aventure de Famille Rock. Nous avons la chance d’aider à la pérennité de la musique rock au Québec, de pleurer nos disparus et d’honorer nos survivants. Je suis heureux d’avoir pu utiliser mes talents de rédacteur et de communicateur au service de cette belle cause et de côtoyer cette belle équipe dont les membres sont tous devenus de bons amis.

Le talent d’André Thivierge ne se limite pas à la rédaction, c’est aussi un excellent intervieweur 

Famille rock 36 Jarry. 27 août 2022. André Thivierge avec J.P Mortier

Qu’est ce que tu aimes le plus faire ou que tu aimerais apporter à FR dans le futur (exemple, aimerais-tu animer et faire des entrevues …)

J’aimerais, si j’ai le temps, diversifier mes articles, faire des critiques d’albums, de livres, développer des concepts inédits (un peu comme celui de la Cuvée des rockers).

André Thivierge. Au micro de Famille Rock

Tu es sommelier, quel est ton parcours dans ce domaine ?

Je suis retraité de la fonction publique depuis 2021. Comme j’étais impliqué dans le monde du vin depuis un bon bout de temps, j’ai décidé d’officialiser le tout en devenant sommelier certifié en 2021 pour me consacrer à mes deux passions, la musique et le vin. Étant président provincial de l’Amicale des sommeliers du Québec, j’enseigne des cours sur la dégustation de vin et j’organise des dégustations avec accords mets et vins. Et de temps en temps, je complète le tout avec une prestation musicale.

Quel est ton vin ( signature : groupe ou musicien) préféré?

J’adore les champagnes et les grands vins de Bordeaux.

André Thivierge. Le vin, une grande passion

J’ai travaillé 30 ans dans la fonction publique fédérale en communications. Je me suis occupé des médias pour des visites royales et comme communicateur qui écrivait pour des ministres et sous-ministres. J’adore pouvoir utiliser mon talent de rédacteur pour des dossiers spéciaux de Famille Rock.

Mot du fondateur et éditeur, Géo Giguère

Avec nous depuis plus de 4 ans, André Thivierge est une perle rare que nous avons repéré sur notre site Facebook.  Membre de l’équipe de sécurité à ses débuts, il a rapidement joint le cœur de notre organisation. Malgré ses nombreuses occupations, il a réussi à nous aider à améliorer le contenu de notre journal Famille Rock avec brio. Ce fier citoyen de Gatineau est notre gardien de la porte ouest de notre forteresse. J’apprécie surtout son bon jugement et je le vois prendre du galon lorsque je prendrai ma retraite. À suivre…

Mot de la rédactrice en chef, Muriel Massé

André Thivierge et Muriel Massé avec la belle Famille Rock

André est le plus jovial de notre équipe. Il a appris très vite à travailler et monter ses articles. Il est très reconnaissant, dévoué et fidèle, Il est un gentleman et j’espère qu’un jour, on fera une p’tite dégustation de bons vins entre amis.  Merci André pour ta gentillesse et ta disponibilité.

Mot du secrétaire exécutif, René Maranda

Un homme au sens du devoir de bien travailler avec un côté d’humour, charmeur de soirée et bonne connaissance des paroles de chansons. Et avec sa chronique Dernière Heure, on a l’heure juste . Merci Mr Genesis avec son encyclopédie sur Genesis.

Famille rock 36 Jarry. 27 août 2022. André Thivierge avec René Maranda, Nanette De Bulle et Géo Giguère

Mot de l’État major et double chef équipes, Nanette De Bulle 

Il a prit la relève, dès son arrivée, des nombreux scoops avec une main de maître et surtout bionique ! Non seulement pour les dénicher, mais surtout pour nous divulguer le tout de façon détaillée et à la vitesse des éclairs des nouvelles de nos Stars du moment. En plus de propulser Famillerock.com à l’international avec ses nombreuses chroniques sur Genesis et son entourage . On a aussi pu le découvrir avec sa légendaire colorée verbe animée quelques chroniques et intervieweur lors de nos rencontres Famille Rock.

Et que dire de ces présentations piano/chant qu’on a pu découvrir tous ensemble . En plus de son implication à l’interne avec nos articles .  Bravo André et surtout merci! Un homme à tout faire, toujours joyeux, dévoué et expressif !

Merci pour tout André Thivierge et longue vie avec ta Famille Rock

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MEL DEE
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 475 320 Visites

Suivez-nous

To Top

Pour Un Monde Meilleur!

Fabriqué au Québec!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!