Albums

Chain live

Chain – Live
Australie 1970 – Label Festival Records
Publié le 22 février 2924

Par Jean Jacques Perez de Marseille

Une des figures culte de la scène rock australienne des débuts des 70’s. L’origine du groupe remonte au milieu des années 60 à Perth, capitale de l’État de l’Australie-Occidentale. Le combo se nomme à l’époque Beat ‘n Tracks. Après quelques changements dans le line-up, le groupe part s’installer à Melbourne et se stabilise autour du bassiste Barry Sullivan, du batteur Barry Harvey, du pianiste électrique Warren Morgan ainsi que des guitaristes/chanteurs Glyn Mason et Phil Manning.

Le quintet décide de se baptiser Chain en référence à la chanson d’Aretha Franklin Chain Of Fools. En juin 1970, la formation est de passage à Sydney pour un concert au Caesar’s Palace, une discothèque. Prestation qui va servir de matériel pour un album imprimé la même année sur Festival Records et intitulé simplement Live.

Ce premier essai où l’on entend faiblement le public est fait de 5 pistes et propose un album de rock blues progressif pour un bon compromis entre Ten Years After et les Doors. Le chant étant peu convaincant, une large place est faite à l’instrumentation et à l’improvisation. Plus tard les critiques musicales considéreront ce Lp comme le premier du genre au pays des kangourous.

La face A est faite de deux pistes qui dépassent les 12 mn. Cela s’ouvre avec The World Is Waiting. Après une longue intro qui varie les tempos, ça s’accélère, ça ralenti, les musiciens nous entrainent dans une balade pesante qui vire au rythm & blues que rien n’arrête. Les guitares se montrent inspirées pendant que le piano part sur des rythmes boogies. De son côté la doublette rythmique est imparable. On garde le même esprit avec Black And White au style jazzy parsemé de moments plus softs.

La face B débute avec Pilgrimage. Chant soul et basse au groove gonflé à l’hélium, Chain nous embarque pour 9 mn de rock stratosphérique. Plus court, Gertrude St. Blues (5 mn) et plus roboratif et pesant. L’affaire se termine avec les 8 mn bourrées au kérozène de Chaser au registre heavy et stoner où s’harmonisent à merveille les six-cordes électrique et le piano. Un disque fort sympathique et attractif qui allait en appeler d’autres.

En 1971, ils ont fait un second album et ce simple Judgement, a établi Chain comme le principal groupe de blues progressif du pays

En 1982, spectacle de Chain à Melbourne pour le 10e anniversaire de la compagnie Mushroom Records

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MURIEL MASSÉ
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 489 897 Visites

Suivez-nous

To Top

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Pour Un Monde Meilleur!

Fabriqué au Québec!