Albums

Def Leppard Drastic Symphonies

Def Leppard, Drastic Symphonies
Note : 8/10
Publié le 26 mai 2023

Par Ricardo Langlois

 

Avec le temps, j’ai créé une discographie de vinyles avec les plus grands noms du rock (du hard rock). Black Sabbath, Steppenwolf, Led Zeppelin, Deep Purple. Alice Cooper, Grand Funk Railroad, Uriah Heep, Rainbow, UFO, Thin Lizzy, Kiss, Van Halen, ACDC, Motorhead, Cheap Trick, Styx, Iron Maiden, Ozzy Osborne, Motley Crue, Judas Priest, Scorpions, Voivod, Quiet Riot, Twisted Sister, Journey, Bon Jovi, April Wine, Poison, Metallica, Megadeth, Slayer, Guns N Roses, Anthrax, Aerosmith, Soundgarden, Nirvana, Rage Against The Machine, Pantera, Alice in Chains, Korn, Nine Inch Nails, Tool, Linkin Park, System of A Down, Slipknot, Marilyn Manson, Ghost, Gojira et… Def Leppard évidemment.

Je parle de mes goûts à moi. Ceux qui sont en vinyles. Ceux qui ont traversé le temps et les murs de ma chambre. Encore aujourd’hui.

Hysteria, le classique

Les genres hard rock et heavy metal ont, au cours de leur riche et vaste histoire, produit un certain nombre d’albums qui ont fini par être considérés comme classiques, mais seulement quelques-uns qui se qualifient vraiment de légendaires. Appetite For Destruction en est un. Le nombre de la Bête en est un autre. Tout comme Highway to Hell, Back In Black, Led Zeppelin II, Nevermind ou les trois premiers albums de Black Sabbath, parmi (très peu) d’autres. Individuellement ou entre eux, ces disques ont contribué à faire progresser le genre qu’ils ont choisi vers des frontières nouvelles et inexplorées. Ils l’ont popularisé auprès du grand public, ont contribué à un nombre important de morceaux à sa bibliothèque de classiques éternels, ou – dans des cas plus rares mais encore très documentés – les trois.

L’opus magnum de 1987 de Def Leppard, Hysteria, se distingue définitivement comme l’un de ces rares cas, car il a non seulement vu les cinq musiciens britanniques tenter de porter leur marque de hard rock ouvertement poppy vers de nouveaux sommets, mais aussi y réussir. Créant l’un des plus grands succès commerciaux du genre à ce jour et le genre d’album où la tracklist se lit plus comme une formation Greatest Hits pour le groupe. Une combinaison seulement, les goûts de les débuts de Guns’n’Roses ou le deuxième album tout aussi séminal de Nirvana. Deux albums avec lesquels Hysteria continue de partager les ondes, plus de trois décennies après ,l’une ou l’autre de leurs sorties, pourraient se reproduire dans les années à venir.

L’histoire derrière le succès fulgurant de la quatrième sortie de Leppard est bien documentée. Elle sera familière à tout passionné des années 80 à ce stade: ayant commencé comme un groupe hard’n’heavy un peu plus graveleux (plus proche de Whitesnake que de Bon Jovi). Les natifs du Yorkshire avaient délibérément entrepris de conquérir les ondes internationales, un exploit qu’ils ont réalisé avec leur troisième album. Robert ‘Mutt’ Lange a produit Pyromania en 1983. Un disque qui, sans doute, mérite tout autant une place dans le niveau « légendaire » que son successeur.

1983

Def Leppard ,1983. (Photo : Michael Montfort/Getty Images)

Non satisfaits de surfer sur la vague du succès de cet album, cependant, les cinq musiciens ont une fois de plus pris la décision consciente de viser encore plus haut avec leur suite, enrôlant une fois de plus Lange pour prendre en charge les tâches de production. Puis, une fois qu’il a démissionné pour faire face à l’épuisement professionnel – doublant et recrutant sans doute la seule personne ayant plus de connaissances en supercherie en studio que Mutt (collaborateur de Meat Loaf et cerveau de carrière Jim Steinman) comme son remplaçant. Lorsque Steinman, lui aussi, est tombé à l’eau – apparemment en raison de désaccords créatifs avec le groupe sur la façon dont l’album devrait être embelli en studio – Lange était une fois de plus en main, pour enfin aider le groupe à terminer l’album… C’est du moins ce qu’ils pensaient.

Drastic Symphonies, un vrai classique

C’est un jour d’hiver au début de 2022, Def Leppard a invité Classic Rock à Abbey Road pour assister à la création de ce que Joe décrit comme « le disque le plus inhabituel que nous ayons jamais fait ». Son titre est Drastic Symphonies, et comme le dit Sav avec un sourire : « C’est assez drastique. C’est très symphonique. Et nous ne pourrions pas vraiment l’appeler Orchestral Manoeuvres In The Dark, n’est-ce pas ? »

2022, le chanteur Joe Elliotet le bassiste Rick Savage 2022. (Photo : Thomas COEX / Getty Images)

D’autres groupes de rock ont déjà fait ce genre de choses, notamment  Deep Purple  – qui a enrôlé le Royal Philharmonic en 1969 pour le Concerto For Group And Orchestra, pour lequel le maestro du clavier urbain Jon Lord a composé une partition originale, jouée et enregistrée en direct à l’Albert Hall – et  Metallica , qui a fait deux albums live avec l’orchestre symphonique de San Francisco, S&M et S&M2 (les titres étaient une abréviation de Symphony et Metallica).

En souvenir d’Hysteria

En 1987, j’étais jeune, fou, idéaliste. Je me souviendrai toujours de l’album Hysteria 25 millions d’albums vendus dans le monde. Les léopards sourds ne déçoivent pas. Même ma mère aime ces arrangements de violons. Joe Elliot a conservé sa voix. Il a les cheveux blancs. Il est éternel. C’est une infinie conversation entre un ado et LA MUSIQUE. Cette musique est divine. En dehors du temps, de n’importe quel temps. Il y a la douceur très grande de la folie. De la Lumière sur le vinyle transparent. On pense aux harmonies sur Goodbye for good this Time (une guitare acoustique sur le bois du cœur). Plus loin, face C, Gods of War est présent. C’est épique. On se perd vite dans les images du passé. La chambre est remplie d’une joie qui ne s’explique pas. Une belle réussite.

Drastic Symphonies, les plus grandes chansons de Def Leppard déconstruites et reconstruites avec l’accompagnement majestueux du Royal Philarmonic Orchestra. Pour la plupart l’album contient l’audio original, combiné à l’orcherste, Mais il y a aussi ajout de voix et guitares, de nouveaux arrangements.

Face A :
Turn to Dust
Paper Sun
Animal
Pour some sugar on me (Stripped version)

Face B :
Hysteria
Love Bites
Goodbye for Good this time
Love

Face C :
Gods of War
Angels (Can’t help you now)
Bringin’ on the Heartbreak
Switch 625

Face D :
Have you Ever needed someone so Bad
Too late for Love
When Love & Hate Collide
Kings of the World

Pour la BBC, Def Leppard joue Pour Some Sugar on Me avec orchestre symphonique

Ricardo Langlois est chroniqueur musical pour Famille rock et chroniqueur littéraire pour Lametropole.com  Il a écrit 5 livres de poésie.

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE : MURIEL MASSÉ 
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est iciChaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Et, autre moyen pour nous aider est d’acheter les dessins encadrés de l’artiste peintre, Paul G. qui nous a offert ce magnifique don. Merci!

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 491 546 Visites

Suivez-nous

To Top

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Pour Un Monde Meilleur!

Fabriqué au Québec!