Chroniques

Derek Trucks Allman Brothers

Guitariste émérite selon Murray #94
Derek Trucks
Publié le 15 avril 2024

Par Normand Murray

Derek Trucks

La sensation de la slide guitar par excellence

Le blues, le southern rock, le R&B et le country folk n’ont pas de secret pour lui. Né à Jacksonville Floride en 1979. Il acquiert sa première guitare à 9 ans pour la modique somme de 5 dollars une acoustique Jay G Adjustomatic. Derek Trucks est considéré comme un prodige dès l’âge de 11 ans. Génial  à la guitare slide dû à ses petites mains. Le pourquoi de cette option de slide guitar.

Dès 13 ans, Trucks avait déjà joué avec nul autre que Buddy Guy, une légende du Blues avec une tournée des Thunderhawk. Également et ce, à ses 20 ans, il avait joué avec Bob Dylan, Joe
Walsh et Stephen Stills. Trucks donne tous les crédits à ses idoles, Duane Allman et Elmore James, deux légendes de la slide guitar. Ses inspirations seront les grands du blues comme John
Lee Hooker, Howling Wolf, Freddy King et Albert King.  Non seulement des bluesmen, mais également de grands jazzmen tels les Miles Davis, John Coltrane, Charlie Parker, Django Reinhardt, Charlie, Christian, Sun Ra et Wayne Shorter. La crème de la crème en matière de Jazz traditionnel ou innovateur comme Miles Davis entre les autres de même calibre prémentionnés.

1991

Tout ce parcours assez impressionnant est en parallèle avec sa participation avec les Allman Bros, comme musicien invité.

Faut noter qu’il formera son groupe à 15 ans, le Derek Trucks Band, en 1994. Les Allman Bros lui feront une place permanente dès 1999 où il apparait sur les albums Live at the Beacon Theater et Hittin’ The Note, les deux sortis en 2003.

1999 est également l’année o;u il rencontrera sa partenaire de toujours et conjointe, la guitariste Susan Tedeschi. Avec qui plus tard, en 2010, ils formeront le Tedeschi Trucks Band. Au départ nommé Soul Stew Revival. Notifions également que cette formation aura une section cuivres avec onze musiciens.

Début du Derek Trucks Band en 1997 avec un premier album, un éponyme. 1998 – Out Of Madness. 2002 – Joyful of Noise. 2003 – Soul Serenade. 2004 – Live in Georgia Theater.

2006 – Un Live  et également en 2006 – Already Free où il se méritera une 19ième place au Billboard US avec la première place, section Album Blues de l’année en 2009.

2009

En parallèle à son groupe, toujours membre de The Allman Bros Band, avec quatre albums, Peakin’ at the Beacon (2000,) Hittin the Note (2003). Comme on a vu auparavant et aussi le Live a The Beacon Theater sous forme DVD (2003), rajoutons le One way Out de 2004.

Les invitations ne manquent pas avec, trois fois mandaté à être sur le Crossroad Guitar Festival d’Eric Clapton, en 2007, 2010 et 2013. Une autre collaboration avec Clapton et également JJ Cale, The Road to El Condido (2006). Gov’t Mules Live With a Little help From our Friends (1999), Junior Wells Come On in My House1 (996). Un solo de Gregg Allman Searching for Simplicity (1997). Trois participations avec sa conjointe Susan Tedeschi 2002 2007 et 2008.

Évidement avec une suite de légendes au cours des années 2000 comme Bèla Fleck and the Flecktones, Little Worlds (2003), Herbie Hancock (2010), The Imagine Project. David Sandborn, Here and Gone (2008).  Même année, 2008, avec Buddy Guy, Skin Deep. Ses collaborations au nombre 30 et plus au fil des ans.

Les membres du Derek Trucks Band sont Kofi Burbridge, claviers, flûte et chant, Todd Smallie, basse et Chant, Yonrico Scott, batterie, percussions et chant, Mike Mattison, exclusivement chanteur et Count M’Butu, percussions. Dissolution du Band en 2010 après le Already Free de 2009.

2010 avec The Allman Brothers

Maintenant on se transporte vers le Tedeschi Truckers Band créé en 2010 avec une première sortie en 2011, Revelator. Un essentiel à la collection à avoir chez soi. Suivi de Everybody’s Talkin’ (2012), Made Up my Mind (2013), Let me Get By (2016), Signs (2019). Un Layla revisité avec Layla Revisited ( Live in Lockn’) (2021) et terminer avec I Am The Moon  (2022).

Un Layla revisité avec Layla Revisited ( Live in Lockn’) (2021) et terminer avec I Am The Moon  (2022).

2022

Ses Guitares

Bien qu’on aurait plus élaboré en plus amples détails ses innombrables collaborations en blues, southern, rock et jazz. Voilà la panoplie impressionnantes de ses guitares Gibson étant la plus représentative de sa collection avec les SG Lespaul Standard 1999, ES 335 1965, SG Standard 1961, la SG Johnny Jenkins d’Otis Redding.

La Costum Shop E de Clapton (Beano) Lespaul.2 SG Dicky Betts le remplaçant de Duane Allman après son décès SG et Custom, la SG Derek Trucks Spécial. Une Firebied Flying V 1965, une ES 150 La Charlie Christian Model. Une Washburn E 300 Custom 2000. Deux Silvertones Artist1522 SW 1958 et Silvertone 1457 1960. Également une PRS CS sans pont Tremolo. Ses acoustiques, sa Première la Jay G Adjustomatic à 5 dollars.

Une Yamaha acoustic #2. Des National, une Triolian 1935 ou 36 et une Duolian 1936. Tant qu’à Gibson, une L 00 1936 et une Martin D 28, celle qu’il a pris pour jouer avec sa conjointe électriquement parlant, adepte de la Stratocaster de Fender.

En duo acoustique lors d’une présentation spéciale à la Maison Blanche à Washington

Amplification – du Fender mur à mur avec quelques exceptions, Fender Super 60 en 1994, Super’s 60 et Super Reverb 1965 et 1966. En 1995 et 1999, une deluxe Super Reverb 1960. En 1999, Vibrolux 1964. En 2001, la Champ 1960 et la Princetown 60’s  en 2009. Changeons d’ampli pour des Matchless Chieftain 2X10 PRS Dallas original Sewell 2009. Une HXDA 2012, Gibson GA-ST Skylark 60’s 2012. Marshall Bass 50 Model 1969 2013. Ampeg B 12 2013. Alessendro AZZ en 2015 et la Supro Thunderbolt S 6420 2021.

Un des guitariste le plus en demande chez ce merveilleux monde de la guitare, toujours accompagnant que des légendes depuis ses débuts à 11 ans. Autant il y a d’étoiles dans le ciel, autant de demandes ont été sa vie, l’un des meilleurs guitaristes de son univers sans limites. Dans la lignée des autres géants de la slide guitar tels Johnny Winter et oui, Duane Allman. En résumé, un autre très grand Guitar Hero.

 

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Merci de nous aider en contribuant à notre campagne de financement. Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 516 484 Visites

Suivez-nous

To Top

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Pour Un Monde Meilleur!

Fabriqué au Québec!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus