Spectacles

Glenn Hughes ex-Deep Purple

Glenn Hugues au Strand Theater de Hudson Falls NY
Le 50e de l’album Burn
Le 18 août 2023 
Publié le 25 août 2023

Texte/Photos/Vidéos :  Patrick Loiselle

Cette année marque le 50e anniversaire du légendaire Mark III de Deep Purple et de la création du non moins légendaire album Burn.

Suite du départ de Ian Gillan et du renvoi de Roger Glover en 1973, marquant ainsi la fin du glorieux chapitre Mark II, le groupe décida de poursuivre l’aventure en recrutant de nouveaux membres. C’est ainsi que Glenn Hughes se laissa convaincre de quitter son groupe Trapeze, qui avait déjà quelques albums de sortis et une certaine notoriété, pour se joindre à Deep Purple.

1970, Glenn Hugues et l’album Medusa de Trapeze

Sept semaines plus tard, c’est un parfait inconnu du nom de David Coverdale qui complétera la nouvelle mouture du groupe. Le Mark III était donc créé et prêt à prouver au monde entier qu’ils étaient encore une formidable et redoutable formation, capable de rivaliser avec les meilleurs groupes de l’époque. Quelque temps après avoir sorti l’album Burn, le groupe participait au légendaire California Jam, jouant devant plus de 250,000 personnes, cimentant ainsi leur place au sein de la royauté Rock.

Deep Purple est un band que j’écoute depuis plus de 45 ans et qui fait partie de mon top 3 de mes groupes favoris (KISS et Iron Maiden complètent ce trio). Quand j’avais 10 ans, je me suis présenté chez le disquaire Music City de Sherbrooke dans l’espoir de trouver l’album qui avait une pièce qui parlait de fumée sur un lac, suite à un incendie au casino local (Smoke on the Water). Malheureusement, le disquaire n’avait pas l’album tant recherché, mais quand j’ai vu la pochette argentée de Made in Europe et la photo du groupe live, ça m’a tellement impressionné que j’ai acheté l’album, sans rien connaître dessus !

Made in Europe est le 2e disque que j’ai acheté dans ma vie (après KISS The Originals) et cet album a eu une influence majeure sur mon périple musical et mon amour des albums et shows live. Je l’écoute encore régulièrement et je l’adore toujours autant.

C’est dans l’optique de célébrer ce 50e anniversaire de Burn que Glenn à décidé de quitter les Dead Daisies afin de se concentrer sur sa tournée. Après une première étape qui s’est échelonnée sur plusieurs semaines en Europe, c’est maintenant les États-Unis qui auront la chance de le voir performer les meilleurs morceaux du Mark III et Mark IV. Il retournera compléter cette célébration en Angleterre plus tard en octobre et j’y serai à Londres.

C’est donc au Strand Theater de Hudson Falls NY que j’ai décidé d’assister pour cette nouvelle tournée. Fait quand même quelques fois que je le vois, sous différentes incarnations. Que ce soit solo, avec Black Country Communion ou bien California Breed, chaque fois, on sort de la salle émerveillé par la performance offerte. Avant le début du show, j’avais une rencontre de prévue avec lui et on a pu jaser quelques minutes. C’était la 2e fois que je le rencontrais (BCC à San Diego Il y’a plusieurs années) et c’est un homme extrêmement sympathique et humain.

J’en ai profité pour lui mentionner que le Québec serait extrêmement heureux et honoré de le recevoir. Il m’a mentionné qu’il travaillait sur une tournée chez-nous pour 2024, à suivre. Par la suite, on regagnait nos places en attendant le début. La salle est petite, mais avec des sièges, donc au moins, on était confortables.

Notre journaliste, Patrick Loiselle, Glenn Hughes et  Susie, la conjointe de Patrick

Vers 20h, les lumières se tamisent et ça démarre solide avec Stormbringer de l’album du même nom et immédiatement on est rassuré, même à 72 ans la voix est toujours là et solide. Glenn c’est un « freak », personne ne peut chanter comme lui à son âge, c’est juste incroyable.

Might Just Take Your Life et Sail Away suivent avant d’attaquer l’épique Mistreated. C’était juste…émouvant, quelle intensité ! Mistreated est la pièce que j’ai écoutée le plus dans ma vie et ça m’a pris tellement d’années avant de finalement la voir live à New-York il y a 15 ans, que j’en avais versé une larme.

Glenn Hughes, qu’on surnomme “The Voice of Rock” est non seulement un des meilleurs vocalistes de l’histoire du rock, c’est également un bassiste extraordinaire et trop souvent son talent passe un peu inaperçu, mais il en a fait la preuve tout au long de la soirée.

Après les pièces du Mark III, on visite le Mark IV avec la grandiose Gettin’ Tighter, incluant un excellent jam de Glenn et Søren Andersen, son guitariste habituel depuis de nombreuses tournées.

Suivant une mention spéciale à la mémoire de Tommy Bolin et Jon Lord, tous les deux décédé, c’est maintenant le gros morceau de l’album Come Taste The Band qui suit avec la mystique You Keep on Moving. Encore une fois, c’est juste très émotif pour moi d’entendre ces pièces qu’on pensait oubliées à jamais. Version sublime!

Le band nous salue avant de revenir pour les rappels. Glenn se présente sur scène mais seulement équipé d’un micro. Pour cette seule pièce il se contentera de chanter et son roadie sera à la basse. Une version très énergique de Highway Star, très fidèle à l’originale, débute la portion «rappels». Un peu surprenant puisque c’est un classique du Mark II, donc avant que Glenn ne se joigne au groupe, mais comme il l’a jouait live à l’époque, il a décidé de l’inclure également et pourquoi pas! Finalement, la soirée se termine avec une version hallucinante de BURN.

Quelle soirée magique et quelle énergie, même à 72 ans!  Son band est excellent et très solide. Maintenant, on espère juste une première visite de sa part chez-nous l’an prochain pour nous présenter cet excellent show. Pour ma part, je n’ai pas le choix de me créer de nouvelles opportunités de le revoir bientôt!

Déjà hâte à la prochaine occasion.

 

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE: MURIEL MASSÉ
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique. Et, autre moyen pour nous aider est d’acheter les dessins encadrés de l’artiste peintre, Paul G, qui nous a offert ce magnifique don.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 491 540 Visites

Suivez-nous

To Top

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Pour Un Monde Meilleur!

Fabriqué au Québec!