Livres

Histoire du rock Abitibi

En Avant la musique
de Claude Knight
Publié le 21 mai 2024

Par Claude Knight

En avant la Musique

C’est le titre de mon livre qui parle des 192 musiciens et de leurs 92 groupes musicaux respectifs de 1961 à 1975 à Rouyn et Noranda seulement. Voilà, je me présente, Claude Knight.

De l’an 2000 à 2010, je fus le gérant de Réal V. Benoit, parcourant la province et le nord de l’Ontario. Vers 2006, il s’y tenait un salon du livre à Sudbury, Ontario. Réal, qui faisait la première partie de Zachary Richard, avait fini de faire les prises de son en après-midi. Donc, quand ce fut terminé, nous sommes allés voir ce qui se passait à ce salon.

Après notre entrée, je fus invité à visiter un kiosque un peu plus loin dans l’allée. « Hé, Claude Knight, toi qui a connu tous ces musiciens de Rouyn des années 60, tu devrais écrire un livre sur le sujet. » Je regarde Réal et on en a souri un peu. On a vite oublié cette scène.

L’an dernier 2023, durant une réunion d’amis, Réal me lance : « Pis, vas-tu l’écrire le livre sur les musiciens? » J’avais complètement oublié ce propos. En revenant de Gatineau ce soir-là, tout en conduisant, je me demandais comment je pourrais bien écrire sur tous ces musiciens. Alors j’ai eu l’idée de construire un roman basé sur deux ados qui fréquentent les bars et salles de danse pour y découvrir les orchestres.

Depuis plusieurs années, j’accumulais les noms des musiciens de l’époque avec les instruments qu’ils y jouaient. Je ne sais pas pourquoi je le faisais, mais j’avais pas mal de noms. Un jour vers 2008, Félix B. Desfossé de Radio-Canada m’appelle et me demande la liste que j’avais. Il avait entendu dire que j’accumulais ces noms. Alors je lui ai dit que je mettrais cela sur un fichier Excel et que je le lui enverrais. Ce fichier a fait le tour et il s’est enrichi avec le temps.

L‘été dernier quand le mot s’est passé que j’écrivais sur ce, j’ai reçu beaucoup d’informations et de photos pour compléter mes recherches. Personne n’avait écrit sur ces valeureux musiciens qui ont chanté dans des salles, bleues de fumée de cigarettes. Voici un roman historique qui vous amènera dans les hôtels et les salles de danse de l’époque.

L’époque où les musiciens étaient tous vêtus de costumes pour jouer de 20h00 à minuit au début. Pour ensuite devenir rapidement de 20h00 à 2h00 du matin. Ces musiciens voyageront de ville en ville pour revenir une fois par mois dans leur patelin. C’était à l’époque où les gens allaient danser pour se divertir.

Exemple d’une salle de spectacles de l’époque

De nos jours il y des happenings à certaines fins de semaine de 2 ou 3 jours en été. Mais eux, c’était un happening tous les soirs.

Après les Big Bands, on a commencé à s’acheter des guitares à la Buddy Holly et à chanter les ballades américaines. Mais les Elvis, Little Richard et Jerry Lee Lewis ont introduit le Rock ‘n roll. On a commencé à jouer de la musique amplifiée. Plus tard, on a vécu l’invasion britannique avec les Beatles, le Rolling Stones et ensuite The Who. Là, la musique a changé à tout jamais.

1967

Donc, je vous invite à lire ce roman de 408 pages qui mentionne les groupes de Richard Desjardins, César et les Romains, Jacques Michel, Réal V. Benoit, Les Jérolas et beaucoup autres.

J’ai joué et chanté à cette époque avec plusieurs musiciens. En 2015, Félix B. Desfossé de Radio-Canada a organisé une soirée Retour des années 60, au Cabaret de la dernière Chance de Rouyn- Noranda et j’y ai rencontré Ricky Lozier, un musicien de l’époque. On a discuté ensemble et pour découvrir qu’on demeurait assez rapprochés pour se réunir et former un groupe. Durant cet été-là, on a fait plusieurs répétitions dans le studio de Guy Rhéaume.

Par la suite, le groupe Les Rétro-Boys était réuni, formé de moi-même au chant, guitare et clavier, Ricky Lozier (Abbittibbi) à la guitare lead, Rémi Perron (Abbittibbi) à la basse et Jacques Moisan (César et les Romains) à la batterie.

Le groupe s’est promené pas mal jusqu’à 2020. Alors oui, un virus s’est chargé de nous arrêter de jouer. Depuis 2017, j’ai sorti 9 albums solos (sur Spotify et autres) et tout
prêt de sortir mon 10e.

Je suis à mon 5e livre, deux seulement sont publiés à ce jour. L’autre, c’est Pour le Fun, avec Réal V. Benoit.

Vous pouvez vous procurer mon livre sur Amazon en format papier : tapez simplement mon nom : Claude Knight et il apparaîtra.

Témoignage d’un ancien Abitibien qui a connu cette époque 

Nous avons rejoint Daniel Nault (ex-Caïds) et il nous a dit : Claude Knight était membre de The Drifters pour ensuite s’appeler Les Caïds et plus tard Marc Hamilton et les Caïds

Voir Article sur les Caïds de Félix B Desfossés.

À l’époque, Daniel Nault des Caïds devint Mathieu avec la sortie de 2 albums. Le premier, tout simplement nommé Mathieu, produit par Normand Bouchard. Le deuxième album, nommé Terminus fut produit par Frank Henry. Pour terminer, Mathieu produira lui même un 45 tours intitulé Monsieur Blanc. Ainsi, à la fin des années 70, Mathieu s’expatrie en Floride où il vécut 10 ans pour ensuite déménager à New York. Maintenant, il vit au Connecticut avec sa femme et ses enfants. Ils sont propriétaires de 2 salons de coiffure.

 

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci ! 

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

Photo de bannière, à l’hôtel Henry à Rouyn Noranda, fin années 60.
BANNIÈRE : MURIEL MASSÉ
WEBMESTRE : MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 508 121 Visites

Suivez-nous

To Top

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Pour Un Monde Meilleur!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Fabriqué au Québec!