Chroniques

Histoire noms d’artistes

Comment ils ont obtenu leur noms # 4
The Byrds, Canned Heat, The Capris, Ray Charles, Cannibal and The Headhunters, Cheap Trick, Chubby Checker. Chicago, The Chi-Lites, Clash 
Publié le 16 juillet 2023

 Recherche par René Maranda

The Byrds

Les membres d’un groupe appelé les Beefeaters étaient en train de souper à l’Action de Grâce et essayaient de trouver un nouveau nom pour leur groupe. Le chanteur, Gene Clark a trouvé «The Birdsies». Personne n’a aimé ce nom et le producteur Jim Dickson a dit : « Pourquoi pas «The Birds?» «Birds» est une expression d’argot en Angleterre pour « demoiselle » et le groupe ne voulait pas s’appeler «The Girls». Le guitariste Roger McGuinn a changé l’orthographe pour B-Y-R-D-S, et c’est resté.

Canned Heat

Selon le batteur original de Canned Heat, Fito de la Parra, l’inspiration pour le nom du groupe lui est venue alors qu’il était chez Bob Hite et écoutait un vieux disque de Tommy Johnson intitulé «Canned Heat Mama».

The Capris

Lors d’une entrevue, Frank Reina, le deuxième ténor du groupe, a déclaré à Gary James que Nick Santamaria, le chanteur principal du groupe qui avait atteint la position #3 au Billboard avec «There’s a Moon Out Tonight» en 1961, s’était inspiré de l’automobile Lincoln Capri pour trouver le nom du groupe et non pas de l’île de Capri, au large des côtes italiennes.

Ray Charles

Son vrai nom était Ray Charles Robinson, mais il ne voulait pas être confondu avec le boxeur Sugar Ray Robinson.

Cannibal and The Headhunters

Vers 1964, un groupe de Los Angeles appelé Bobby And The Classics a accueilli un nouveau chanteur principal, Frankie Garcia, qui avait été surnommé «Cannibal» après avoir mordu quelqu’un lors d’un combat de rue dans sa jeunesse. Après avoir changé son nom pour Cannibal And The Headhunters, le groupe s’est classé dans le Top 30 américain avec «Land of 1000 Dances».

Cheap Trick

Ils prétendent avoir demandé à une planche Ouija comment ils devraient appeler leur groupe.

Chubby Checker

Lors d’une session d’enregistrement, la deuxième femme du producteur Dick Clark, Barbara, a demandé à Ernest Evans comment il s’appelait. « Eh bien », a-t-il répondu, « mes amis m’appellent Chubby ». Alors qu’il venait de terminer une imitation de Fats Domino, elle a souri et a dit : « Son nom est Chubby, même genre de surnom que Fats, alors son nom de famille devrait être Checker, même genre de jeu que Domino. » Ce petit jeu de mots a fait rire tout le monde instantanément et à partir de ce moment, Ernest Evans a utilisé le nom «Chubby Checker».

Chicago

Travaillant au début sous le nom de The Big Thing, le groupe a été renommé Chicago Transit Authority par le gérant / producteur James Guercio en l’honneur de la ligne d’autobus qu’il utilisait pour se rendre à l’école. On a souvent entendu dire que le véritable groupe Chicago Transit Authority a envoyé une mise en demeure au groupe concernant l’utilisation du nom. Dans une entrevue avec Gary James en 2019, le batteur Danny Seraphine a démystifié ce mythe, affirmant que l’histoire n’était qu’un coup de publicité de la direction du groupe pour apaiser Columbia Records, qui voulait raccourcir le nom du groupe et l’appeler simplement Chicago.

The Chi-Lites

Après sa naissance à Chicago en 1960, le groupe de cinq membres a travaillé sous le nom de The Hi-Lites et a signé avec Mercury Records. Après qu’un autre groupe ait affirmé qu’ils avaient utilisé le nom en premier, le quintette a simplement ajouté un «C» au début de son nom pour devenir The Chi-Lites.

Clash

Leur nom est tiré d’un titre de journal décrivant ‘A Clash With Police’ (« Un affrontement avec la police »).

 

Merci de nous aider en contribuant à notre campagne de financement. Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone
 

BANNIÈRE : MEL DEE
WEBMESTRE : MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
TRADUCTRICE : JOHANNE JODOIN

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 507 321 Visites

Suivez-nous

To Top

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Pour Un Monde Meilleur!

Fabriqué au Québec!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus