Chroniques

Jeff Porcaro Toto

Explora-Rock #14
Jeff Porcaro, batteur Toto décédé en 1992
Publié le  avril 2023

Par  Sylvain Larouche

Salut à vous tous très chers membres, bien heureux de vous retrouver à nouveau cette semaine avec un volet sur le batteur décédé en 1992, j’ai nommé l’excellent et très talentueux, Jeff Porcaro.

Jeffrey Thomas Porcaro

Il est né le 1 er avril 1954 à Hartford au Connecticut, aux États-Unis. Prédestiné à la musique, la maison familiale est remplie d’instruments de percussion, son père Joe Porcaro est un batteur et percussionniste professionnel et cofondateur de la célèbre école californienne le Music Institute.

Ses deux frères également musiciens s’illustreront dans le groupe TOTO.

L’industrie Hollywoodienne

Grâce à son père, Jeff a été exposé très jeune au cinéma car Joe y travaillait pour des musiques de films. À 9 ans déjà, il s’intéresse sérieusement à la batterie. Son père lui enseigne quelques rudiments, mais peu enclin au travail purement technique, il acquiert le plus gros de ses connaissances tout seul.

Il délaisse les cours et l’académisme pour forger sa propre personnalité musicale. Ses écoutes sont éclectiques passant d’Elvin Jones à Jim Keltner, Art Blakey, Bernard Purdie, John Bonham. Jeff est influencé à son jeune âge par Jimi Hendrix, sa musique, l’énergie et son inventivité. Adolescent il est passionné par l’art et envisage davantage une carrière de peintre que celle de musicien.

Plus de 35,000 enregistrements

Afin de payer ses études aux Beaux- Arts, il accepta une place de batteur chez Sonny and Cher sur les recommandations de David Hungate futur premier bassiste du groupe TOTO. C’est le grand bal de déferlement d’un des plus grands musiciens de sessions américains avec plus de 35,000 enregistrements avec les plus grands artistes de la planète et dans plusieurs styles musicaux, allant du jazz, jazz-rock, pop, dance, soul-funk, rock, blues.

Avant la création du fameux groupe TOTO en 1978, il débuta à l’âge de 19 ans dans les studios avec Seals Crofts (1973-74-76), Steely Dan (1974-75-78-80), Tommy Bolin (1975), Jackson Browne (1976), Les Dudek (1976-77-78-95), Boz Scaggs (1976-77-80-88), Éric Carmen (1977), Valerie Carter (1977-78).

« The Kid »

Parallèlement à cette ascension, Jeff « The Kid » s’illustra avec le groupe TOTO, formé avec des copains connus au Collège, La Grand High School. À la base de ce sextet, David Paich (claviers), Steve Lukather (guitares), Dave Hungate (basses), Steve Porcoro (claviers), Bobby Kimball (chant),  Jeff (batterie). Le premier album éponyme TOTO est sorti en 1978, un succès foudroyant, disque d’or en à peine deux deux mois il atteindra bientôt le platine avec quatre millions d’exemplaires vendus en 1978.

Le disque le plus couronné fut sans équivoque TOTO IV paru en 1983 a obtenu six Grammy Awards. Le groupe connaîtra divers remaniements notamment le remplacement de David Hungate par le petit frère, Mike Porcaro, la présence en tournée des percussionnistes Lenny Castro et Louis Conté et le départ de Bobby Kimball au profit de Fergie Frederickson, puis Joseph Williams (le fils du grand compositeur John Williams), Jean-Michel Byron, avant que Lukather décida enfin d’assurer ce rôle.

Miles

Notons également que Miles Davis, une connexion s’était faite par l’intermédiaire de Steve Porcoro sur l’album Farenheit. Miles a participé à la pièce Human Nature chanson co-écrite Porcoro-Davis destinée à Michael Jackson. Quelles que soient les orientations prises par le groupe ainsi que les remaniements de personnel, le formidable travail rythmique de Jeff Porcaro restera le fil conducteur de TOTO, le pivot central d’un ensemble passé maître en studio et capable de délivrer sa musique avec une spontanéité jouissive sur scène.

Par la suite, le groupe était fin prêt pour une nouvelle tournée internationale, un nouveau disque à l’appui, Kingdom Of Desire. Une fête pour la sortie commerciale de l’album était prévue chez Jeff le 7 Août 1992 et le 5, il s’effondrait dans son jardin. Mlheureusement, peu de temps après, le médecin légiste attribua la cause de sa mort à une coronaropathie occlusive causée par de l’athérosclérose résultant par sa consommation de cocaïne. Triste sort pour lui et pour nous tous.

Porcaro était un homme simple, humble et incroyablement exigeant, un perfectionniste. Son professionnalisme tout autant que son talent lui ouvrirent les portes des plus grands studios. Jeff restera à jamais un véritable adepte du groove et du shuffle, c’est une technique qui offre plus de souplesse, de vie à la section rythmique et ouvre le champ à la créativité. Dans son jeu il était un adepte à utiliser des notes fantômes ce qui révèle une maîtrise technique exemplaire et incontesté.

Le secret de cette versatilité du « Kid »

Une oreille extrême et une vaste culture musicale de Mingus à Hendrix, en passant par les Ragas indiens. Il était extrêmement doué. Ce batteur a suscité un engouement assuré et un modèle pour les jeunes. L’hommage que nous puissions lui rendre serait de suivre son humble conseil : jouer avec toute son âme. Pour moi Jeff Porcaro, restera le batteur américain le plus prolifique pendant 20 ans, de 1973 à 1992.

Ainsi, la réputation qu’il a accompagné pendant toutes ces années sera maintenue grâce aux innombrables succès auxquels il a participé. Mais également à sa grande polyvalence des styles musicaux qu’il a exercés. Un autre grand qui fut un passage trop court. Dans sa discographie, qui soit dit en passant, est assez monstrueusement garnie. Je vous invite à y jeter un coup d’œil dans Wikipedia cela vous permettra de voir l’impact qu’il a eu dans l’industrie du disque à l’époque.

Ceci termine ma quatorzième chronique Explora-Rock en espérant qu’elle vous a plu. On se donne rendez-vous dans deux semaines. Portez-vous bien et que Dieu vous garde en santé dans l’univers musical de Famille Rock chers membres.

Discographie TOTO

Toto –  1978
Hydra – 1979
Turn Back – 1981
Toto IV – 1982
Isolation – 1984
Fahrenheit – 1986
The Seventh One – 1988
Past to present (1977- 1990) (Compilation) – 1990
Kingdom of Desire – 1992

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 515 723 Visites

Suivez-nous

To Top

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Pour Un Monde Meilleur!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Fabriqué au Québec!