Albums

JP Mortier Nation of Iron

Analyse Nation of Iron de JP Mortier
Album sorti en 2019
Note 8,5/10
Publié le 25 septembre 2020
Vues 2400
Republié le 19 décembre 2022

Analyse de Mel Dee

Spécial !!!

Après une première écoute de l’album Nation Of Iron du chanteur, compositeur montréalais J.P. Mortier, j’ai d’abord buggé sur la chanson I’ve Known No War, que j’ai repassé en boucle durant plusieurs heures.

Ensuite, j’ai laissé aller le fil des chansons avec The End of the Road puis House of Corridors. Le nom du chanteur folk Phil Ochs, qui passait son message avec un humour pinçant me vient à l’esprit et évidemment Bob Dylan, dont les messages sont toujours d’actualité. Nation of Iron est sans doute un recueil de messages forts, un appel à la réflexion concernant les gouvernements, les grandes entreprises et le lobbyisme. 

Je me suis très vite retrouvée, telle une spectatrice, traversant l’écran de cinéma, dans la scène d’un film d’après-guerre avec les titres I’ve Paid, Resurrection, Nation of Phantoms et Cold Distance.

Particularité de cet album, comparé à la moyenne, c’est le nombre de titres : 24 ! mais il s’écoute facilement et agréablement. Des mélodies entrainantes et fortes, une voix bluesy, posé et certaine, une guitare comme une confidente.

World of Steel est suivie des titres Americans, Killers et Industrial Zone One, J.P Mortier écrit un message clair et soutenu, mais avec élégance sur un support blues et folk, comme on aimes.

Après huit titres, j’ai été transportée par un mélange de douceur et de puissance, jusqu’à Shadows, qui agit comme une caresse sur un point sensible.  Alors que souvent le rythme l’emporte sur les paroles, ici comme pour Dylan, les mots sont touchants  :

Stand by your nation
Reste près de ta nation
What’s your country, who’s your family
Quel est ton pays, qui est ta famille

A video war game in my hands
Un jeu vidéo de guerre entre mes mains

A distant problem for a foreign land.
Un problème lointain pour une terre étrangère.
I’ve Known No War
Je n’ai connu aucune guerre

Et nous voici arrivé à la fin de l’album avec Nowhere to be Found, Distance et Storm. Un album intense, délicat et généreux à la fois. Merci J.P Mortier.

Un tour du côté de l’album The Only Bar

J’ai quitté mon film, pour me retrouver dans un bar clandestin en période de prohibition, qui sent le bon vieux whiskey et cigare avec Maybe You Should Drink de l’album The Only Bar, quatrième album après The English House, Backpacker , J.P. Mortier, suivi par Songs of Love And Despair et Nation Of Iron .

Très spécial comme sensations que procure la musique de J.P. Mortier, je ne suis malheureusement pas musicienne, donc je parle de musique avec le langage de l’émotion et non de la technique ou des références.  JP Mortier, avec son propre style musical, dénonce avec douceur, intelligence et perspicacité. Il nous invite à « la réflexion tranquille » à quel point sommes-nous influencés par les messages des politiciens et soumis à la manipulation médiatique injectée par la technologie qui envahit nos vies ?

En résumé, lorsque qu’on écoute la musique de Mortier, on voyage, on rêve et notre imagination n’a plus aucune limite. Par-dessus, s’ajoute un message fort. C’est la preuve que la magie de la musique a opéré!

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

PHOTO DE BANNIÈRE : MEL DEE
BANNIÈRE: MURIEL MASSÉ
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est iciChaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

1 Comment

1 Comment

  1. Géo Giguere

    25 septembre 2020 at 4:56 PM

    Bravos premier article pour la recru

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 500 502 Visites

Suivez-nous

To Top

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Fabriqué au Québec!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Pour Un Monde Meilleur!