Chroniques

Kansas 1974 1980

Explora-Rock #8
Le groupe Kansas aux multiples grands succès 
Publié 13 décembre 2022
Vues 500
Republié 17 mai 2024 

Par :Sylvain Larouche

Salut à vous tous chers membres, cette semaine je vais vous parler d’un autre groupe américain du nom de Kansas, dans le style hard-rock progressif.

Ils ont eu leurs moments de gloire dans les années 70 avec de grands succès comme Carry On Wayward Son et bien sûr Dust in the Wind. Venant tous de la même région de Topeka dans le Kansas, à partir de 1969 tous les musiciens jouèrent dans des groupes différents, jusqu’à la formation première du vrai Kansas en 1974.

Kansas en 1974. Dave Hope, Rich Williams, Robby Steinhardt, Phil Ehart, Steve Walsh, Kerry Livgrenkansas-Photo: publicity-photo-1974

Premier disque

Grâce à la rencontre avec le grand producteur de l’époque Don Kirshner, ils signent un contrat dans sa maison de disques, qui était une filiale du label CBS. Le Premier disque éponyme est sorti en mars 1974, produit par Wally Gold. Avec ce premier album, le groupe prouve une grande versatilité et maturité musicales, le violon de Steinhardt rehausse le niveau de virtuosité harmonique et mélodieuse de certaines pièces. Un disque somme toute solide.

Robby Steinhardt. kansas

L’Année 1975 fut très productive pour Kansas, qui sortira deux microsillons dans l’ordre Song for America et Masque. Toujours une belle symbiose et dynamique entre les musiciens. Belles variations de genres dans les compositions. Ils marient très bien l’essence rock, solide avec leurs envolées, avec une belle structure rock progressif de haut calibre.

Maintenant arrive le quatrième album Leftoverture, incluant le fameux succès Carry On Wayward Son. Ce disque a été vendu à plus de 4 millions d’exemplaires, mise à part ce gros hit, le groupe réussit encore une fois à composer des œuvres progressives  magnifiques comme, Magnum Opus, Miracles Out Of Nowhere, Cheyene Anthem. Très belle musicalité mélodieuse, remplie d’harmonies avec des structures complexes. Absolument rien à envier aux autres groupes européens de l’époque. Bien au contraire, à découvrir pour certains et à réécouter pour les autres.

Un grand succès

Le 11 octobre 1977, sortie du cinquième album, Point of Know Return, un autre méga succès avec la pièce Dust in The Wind. Un album encore vendu avec à 4 millions d’exemplaires. Toujours cohérent, avec une production et des arrangements très relevés grâce à l’excellent producteur Jeff Glixman et  les pièces Paradox, The Spider, Closet Chronicles, Lightning’s Hand, Hopelessly Human. Bref, un autre classique à inclure ou à dépoussiérer de votre collection de disques du grand Rock Prog.

Le succès est au rendez-vous, les ventes de disques et les salles et stades sont pleins pour les fans ainsi que pour les nouveaux accrochés aux tubes Carry On Wayward Son et Dust in The Wind.

Leur premier album live, Two for the Show, prouve encore une fois que leurs prestations et performances, sont dignes de leur très grand professionnalisme musical. Tout y est, les deux hits et des fans sont servis à souhait avec toutes les autres pièces interprétées avec brio.

Monolith est le sixième disque sorti en 1979, il est beaucoup moins percutant que leurs albums précédents, mais avec quand même de très bonnes pièces. des ballades extrêmement bien ficelées Reason to Be, On the other Side, How my soul cries out for you, Stay out for trouble, sont de bonnes tounes.

Pochette de l’album Monolith de Kansas

Cependant, les ventes de cet album n’atteignent pas les mêmes résultats que ses prédécesseurs mais il devient quand même disque de platine. Beaucoup de changements à partir de 1980, Kerry Livgren (guitare, clavier) et Dave Hope (basse) décident de se convertir au christianisme et c’est ce qui influencera le cours des prochains disques.

Après la sortie de l’album Audio-Vision, musicalement, c’était beaucoup moins intéressant, on sent un vent de changement pas vraiment pour le mieux. Steve Walsh (chanteur, claviers) décide de quitter Kansas pour créer le groupe Streets. Il sera remplacé par le chanteur John Elefante, également chrétien. Vynil Confession, confirmera un changement de cap sur l’orientation des compositions musicales pour des années à venir malheureusement.

Steve Walsh et Kerry Livgren. Kansas

Longue carrière 

Ce n’est qu’à partir de 1990, qu’ils reviendront à un style qui s’apparente beaucoup plus musicalement aux années de leurs succès antérieurs. Mentionnons que Kansas a quand même au cours de leur longue carrière, vendu  30 millions de disques.  Durant la période de 1974 à 1980, Kansas était l’incarnation authentique d’un Rock Progressif américain, alliant folklore, southern rock boogie, hard- rock et un progressif, une belle fusion des genres. Digne des plus grands groupes de l’époque, un cocktail qui leur aura réussi, car pour moi le courant ainsi que la chimie ont opérés pendant cette période faste.

Voici la liste des membres fondateurs du groupe jusqu’en 1980.
Kerry Livgren : claviers, guitares
Steve Walsh : chant, claviers
Rich Williams : guitares
Robby Steinhardt : violon, chant
Dave Hope : basse, chœurs
Phil Ehart : batterie, percussions

Kansas. crédit photo: Michael Putland / Getty Images.

Alors c’est tout pour cette semaine, en espérant que ma huitième chronique vous a plu. Laissez-moi vos commentaires, c’est toujours un plaisir de vous lire, merci à tous. À la prochaine

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Merci de nous aider en contribuant à notre campagne de financement. Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci. Visitez notre boutique.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 507 331 Visites

Suivez-nous

To Top

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Pour Un Monde Meilleur!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus