Actualités

Karl Tremblay hommage national

Funérailles nationales de Karl Tremblay, chanteur des Cowboys Fringants
Mardi 28 novembre 2023
Publié le 29 novembre 2023 

Texte/Photos/Vidéos : Steven Henry

Le Centre Bell pleure son étoile filante

Il y a deux semaines, le Québec apprend la mort d’un monument national. Karl Tremblay, âgé de 47 ans, est décédé d’un cancer de la prostate incurable.

Le Québec accorde des funérailles nationales à Karl, et c’est devant 14 000 personnes au Centre Bell de Montréal que la soirée se déroule. La présentation est également diffusée en direct sur Internet (121 000 sur la page des Cowboys Fringants) et à la télévision de Radio-Canada, ainsi que sur un écran géant à l’extérieur du Centre Bell, car il y a tellement de gens pour Karl que cela déborde même à l’extérieur de l’arène.


Il est à peine 19h, je suis dehors parmi la foule, en ligne pour entrer dans le Centre Bell. C’est vers environ 19h05 que nous avons droit à voir des extraits du groupe qui a joué au Centre Bell et dans les environs, suivi d’un morceau classique interprété par les musiciens de l’Orchestre symphonique de Montréal, et ainsi de suite, accompagné d’Alexia Gourd au chant pour la chanson Pub Royal, composée par Karl.

À 19h35, le maître de cérémonie, Émile Proulx-Cloutier, fait son entrée.

Pendant près d’une heure, nous avons eu des éloges sur le défunt par Émile ainsi que des témoignages émouvants des complices musicaux de Karl : Marie-Annick Lépine (violon, accordéon, ukulélé… et aussi partenaire de vie de Karl), Jean-François Pauzé (guitariste et meilleur ami) et Jérôme Dupras (bassiste). Le trio a joué Sur mon épaule avec le public, qui avait le cœur gros.

Nous avons tous pleuré ce soir-là, l’amour était palpable au Centre Bell.

Nous avons eu droit à visionner sur l’écran géant le film L’Amérique Pleure et, en guise de finale, des salutations et des remerciements de la famille de Karl et de la famille de ses musiciens (Marie-Annick, J-F et Jérôme) qui montent sur scène. Il est 22 heures, les lumières s’allument, c’est le trafic infernal pour sortir de la place. 

Quel bel hommage à la hauteur du talent et du charisme de notre valeureux disparu.

J’ai bien aimé ma soirée, tout seul tel un inconnu au milieu de la foule, mais avec qui nous partageons la même peine et le même respect pour Karl. C’était riche en émotions..

 

P.S. Merci à Yannick pour le billet du parterre. Et dire que certains vendaient le billet à 500 $ alors que c’est gratuit !

 – Fait rarissime, les médias, exclus de la cérémonie d’hommage pour des raisons nébuleuses, et du même coup du Centre Bell, étaient massés à l’extérieur, sur le parvis de la cour Rio Tinto qui surplombe l’avenue des Canadiens-de-Montréal.

 – Le drapeau du Québec de la tour centrale de l’hôtel du Parlement a été mis en berne à l’aube mardi. Un registre de condoléances a également été mis en ligne pour ceux qui voudraient offrir leurs condoléances à la famille. Il est ouvert jusqu’au 29 novembre.

– Karl Tremblay symbolise Les Cowboys Fringants qui, 25 ans après sa création, est encore ensemble et au sommet de sa gloire.

 

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE: MURIEL MASSÉ
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique. Et, autre moyen pour nous aider est d’acheter les dessins encadrés de l’artiste peintre, Paul G, qui nous a offert ce magnifique don.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 516 960 Visites

Suivez-nous

To Top

Fabriqué au Québec!

Pour Un Monde Meilleur!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus