Chroniques

Moody Blues Lost Chord

Chronique du monde Rock selon Murray #5
Moody Blues – In Search of the Lost Chord
Publié le 9 décembre 2023

Par Normand Murray

Moody Blues – In Search of the Lost Chord (1968) 3ième microsillon suite à Go Now (1965) et Days of a Futur Past Night in White Satin de 1967. Un album conceptuel de conquête et découverte avec ce début tourbillon de Departure s’enchaînant avec Ride My SeeSaw. Le voyage commence sur une guitare assez percutante avec la rythmie qui va avec. Pour l’exploration aventureuse avec Dr Livingstone I Presume. Également la chronologie musicale et la philosophie à travers les temps sur House of Four Doors, l’Amour perdu, The Actor.

Le développement spirituel de Voices in the Sky. L’élévation de la conscience par le Legend of the Mind. L’imagination ultra fertile du voyage sur The Best Way To Travel et l’espace siidéral, le Departure et The Word.

Par ailleurs l’album suivant (le 5e, 1969) le To Our Children’s Children’s Children navigue encore avec comme inspiration du voyage astral en dédicace de la mission Appolo II comme thématique de départ. Intro au mystère résidant dans Lost Choir et du mantra Om dans le poème de Creame Edge The Word « Le mot ».

Faut également noter la présence de pas moins de 33 instruments joués par tous. Les membres de The Moody Blues étant multi instrumentistes de formation. Pour cet opus, les intermèdes parlées, insistons tel ce mantra sera réutilisé dans Departure et The Word.

Moody Blues, aux alentours de 1968. (Photo :GAB )

Tout comme l’album précédent avec Morning Glory et Late Lament. Terminaison paisible axée sur une flûte enchantée avec Vision of Paradise. Une vraie douceur musicale.

Les Moody Blues feront deux singles Voice In the Sky, progressif classique et plus rock comme le Ride My Seesaw, émaneront de ce long jeu.

Classement US

 40ième sur 100, numéro 5 au UK  Album Chart sur le Billbooard 200, 23ième. Les simples Voice in The Sky et Ride My Seesaw feront bonne figure avec la 27ième place au UK singles Chart.

Nous retiendrons de cet album qu’il était un mélange parfait de psychédélique rock enveloppé délicatement dans un progressif haut de gamme sur une toile cosmique à souhait, avec la capacité incomparable de ce que les Moody Blues font de mieux, harmonisant les styles de façon géniale.

1968

 

Merci de nous aider en contribuant à notre campagne de financement. Si vous songiez à appuyer notre site, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute.

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE: RENÉ MARANDA
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 516 013 Visites

Suivez-nous

To Top

Fabriqué au Québec!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Pour Un Monde Meilleur!