Chroniques

Peter Buck R.E.M.

Guitariste émérite selon Murray numéro 81
Peter Buck
Publié le 15 juin 2023

Par Normand Murray

Peter Buck

 

Un guitariste alternatif rock né a Berkeley Californie en 1956. Qui a fait de nombreuses collaborations avec plusieurs célébrités et formations diverses tout en étant dans la formation qui l’a projeté dans la célébrité, et j’ai nommé Peter Buck de REM. Il a aussi eu une carrière solo assez phénoménale, (créateur  de plusieurs albums en une seule année). Nous commencerons son parcours de ses débuts exclusivement REM. Sa chronologie artistique suivra sous d’autres appellations et formations en parallèle de REM.

Après avoir sorti du collège il fait la rencontre à Athens en Georgie du chanteur Michel Stipe lorsqu’il travaillait dans un manufacture de disques. Ils découvrent alors les mêmes affinités dans leurs goûts respectifs de musique, la punk rock Patty Smith et le groupe Television. Ensemble avec Mike Miles, bassiste, et le batteur Bill Berry établissent la fondation du groupe REM.

1983

Après des succès locaux, ils enregistrent le simple Radio Free Europe de façon indépendante. Ce simple adviendra le EP Chronic Town sur une étiquette à large distribution, le IRS records. Premier album Murmur (1983), établissant la crédibilité alternative de REM et délibérément éviter ce qu’ils voyaient dans les clichés rock. Son style en arpège était influencé par Roger Mc Guinn des Byrds, reconnaissable sur le deuxième long jeu en 1984 Recockning.

Étant associé à la Rickenbaker, ce que Mc Guinn utilisait, la Jetglo modèle 360. Feeling Gravity’s Pull de Fables of reconstruction (1985), présentait un amalgame de luminosité chromatique dans son jeu de guitare par admission de Buck, lui-même qui était en mode folk rock vibrations. Si on prend Life’s Rich Pegeant (1986) qui était plus en mode rock, bien que par la suite le Document (1987) était plus conventionnel, avec une guitare plus criarde et agressive et Buck faisant oui, un rare solo avec Strange.

REM devint le premier groupe américain alternatif à traverser et se glisser confortablement en bonne position avec le long jeu culte Green (1988), là où on déterminait une expérimentation bien balancée et une facilité d’être commercial. Out Of time (1991), plus léger coté guitare, mais incluant du country feedback, innovation, combinaison dans les styles de ses titres. Cet effet sera entendu de nouveau sur la chanson Sweetness Follows sur l’album Automatic for the People (1992). Tant qu’a Monster, il a été un saut dans le style plus rock propulsé  par l’influence du grunge et les approches glam rock. Entrevue 1993, Peter Buck et Mike Mills.

1991

Bill Berry quitte R.E.M. et ils continuent sous la forme trio. Si on veut compléter tout le répertoire de R.E.M. avec Buck, il faut ajouter Up (1998), Reveal (2001), Around the Sun (2004), Accelerate (2008) et Collapse Now (2011).

1998

Mike Mills, Michael Stipe et Peter Buck. 1998 MTV European Music Awards à Milan, Italie. (Photo : Jeff Kravitz))

Maintenant passons à ses autres projets solos et conjoints. De sa carrière solo, émergera 7 albums de 2012,  Peter Buck album éponyme avec une suite telle que I Am Back to Blow Your Mind Once Again (2014), Warzone Earth (2015), Dear December (2017), Beat Poetry for Survivalists (2020) et le plus récent en 2022, All the Kids are Super Bummed Out.

2014

Enchevêtrements de collaborations multiples. Avec Arthur Buck Avec l’éponyme Arthur (2018), The Baseball Project Vol 2 High Inside (2011), le Vol 11 inexistant, pourquoi ? Lui seul le sait. Mark Eitzeil et Peter Buck Words and Music (1997) et West (1997), Filthy Friends Invitation (2017) et Emerald Valley (2019). Hindu Love Gods Éponyme encore (1990). The Minus 5 s’échellonnant de 1995 à une suite continue, avec Old Liquidator au tout début répertoriant un total de 13 albums dont deux en 2006 Gun Album et The Minus 5 ,pour se terminer en 2016 avec Stroke Manor.

Efficace et productif me direz vous en parallèle Tuatara débutant en 1997 Breaking the Ethers et encore une suite continue de long jeux en les années 2000, se terminant en 2016 avec le Shamanic Nights. 2016, juste une autre série de 9 long jeux. Pas moins de 5 autres collaborations dans les années 2000 avec Robin Hitchcock and the Venus Three, Tired Pony, The No Ones. Slow Music Project, un live Live at The Croc (19 oct 2005) avec Robert Fripp, Matt Chamberlain. Un super groupe avec Billy Bragg et REM Bingo Hand Job (2018). Musical Kings Michelle Malone John Keane.

Coté productions et coproductions, la liste est longue. Je ne cite que quelques exemples Uncle, Tupelo, Vigilantes of Love, Dreams so Real, The Fleshtones, The Feelies et les Jayhawks de même que des sessions avec les Billy Bragg, The Replacements, les Decembrists et Eels.

Ses Guitares

Si on faisait le survol de ses nombreuses guitares car elles sont nombreuses je vais citer que quelques une de ses perles à cordes 6 ou 12 cordes évidement .Commençons par ses deux préférées, les Rickenbaker 1981, la 301 et la 330 à couleur noire. Jetgo de la douze cordes, Rickenbaker, une 1981 et la signature Roger Mc Guinn, la 370 12 cordes. Gretsch 1981 Chet Atkins Tenessean, Fender Telecaster, la RI custom 60’s et deux autres blonde et noire 1970. Fender XII douze cordes, Danelectro 12 cordes, Gibson Country Gentleman Gibson SG également les Lespaul. Une PRS, Epiphone Riviera 12 cordes, Eastwood 12 cordes. Voilà qui nous dit que tout comme son idole Roger Mc Guinn des Byrds, la ferveur de la douze cordes étant dans l’air.

Peter Buck avec sa Rickenbacker Jetgo 360 en 20082008. (Photo Gie Knaeps)

Également joueur de mandoline. En acoustique quoi de mieux que la Gibson Jumbo. Résonnance supérieure de par sa grosseur « Jumbo ». Amplification, on fait dans le Vox AC 30 et le Fender Twin Reverb avec haut parleurs JBL.

P.S : il possède également une impressionnante collection de vinyles de par sa mémoire encyclopédique du savoir en musique. Il estime sa collection à 25,000 33 tours et ce en les années 90, plus de 10,000 45 tours, 6,000 long jeu divers et 4000 Cds. Collectionneur dans tous les sens du mot.

Collectionner bien des honneurs avec son étonnante présence partout en même temps et oui comme son surnom le dit Buck il est maître et roi de son cheptel, grand cheptel de fans et admirateurs. Faire feu de tout bois, incandescentes flammes brûlantes et éclairantes, comme bien peu réussissent à faire. Ce grand Peter Buck.

Novembre 2022 à Londres avec Luke Haines (ex-leader du groupe The Auteurs)

2022 avec Luke Haines. nouvel album

 

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique. Et, autre moyen pour nous aider est d’acheter les dessins encadrés de l’artiste peintre, Paul G. qui nous a offert ce magnifique don. 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 508 124 Visites

Suivez-nous

To Top

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Pour Un Monde Meilleur!