Actualités

Randy Meisner Eagles 1946 2023

Décès de Randy Meisner
bassiste des Eagles
Publié le 29 juillet 2023

Par André Thivierge, chef des nouvelles

 

Décès de Randy Meisner, membre fondateur des Eagles

Randy Meisner

Celui qui a écrit et chanté Take it to the Limit, est décédé mercredi. Il avait 77 ans. Les Eagles ont confirmé la mort de Randy Meisner dans un communiqué publié sur leur site Internet, précisant qu’il était décédé de complications liées à une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

«,Les Eagles sont tristes d’annoncer que Randy Meisner, membre fondateur, bassiste et chanteur, est décédé la nuit dernière à Los Angeles», a écrit le groupe. «Randy faisait partie intégrante des Eagles et a joué un rôle déterminant dans les premiers succès du groupe. Son registre vocal était étonnant, comme en témoigne sa ballade fétiche, Take It to the Limit’.

1975

Bernie Leadon, Glenn Frey, Don Henley, Randy Meisner, Don Felder – (Photo by Gems/Redferns)

Cette chanson, tirée de l’album One of These Nights, sorti en 1975, a mis en valeur le talent de Meisner qui l’a écrit un soir chez lui à Los Angeles. Je me sentais un peu seul et j’ai commencé à chanter «All alone at the end of the evening, and the bright lights have faded to blue» (Tout seul à la fin de la soirée, et les lumières brillantes sont devenues bleues)», se souvient-il. «Et c’est parti de là.

Randall Herman Meisner est né le 8 mars 1946 à Scottsbluff, dans le Nebraska. Avant les Eagles, il était le bassiste fondateur de Poco, qu’il a formé en 1968 avec Richie Furay et Jim Messin de Buffalo Springfield. Meisner a quitté le groupe après la sortie de leur premier album Pickin’ Up the Pieces et a brièvement rejoint le Stone Canyon Band de Rick Nelson. Il devient ensuite membre du groupe d’accompagnement de Linda Ronstadt aux côtés de Don Henley, Glenn Frey et Bernie Leadon. En 1971, ils se séparent de Ronstadt, signent avec Asylum Records et se nomment eux-mêmes les Eagles.

Meisner a passé les six années suivantes avec le groupe, chantant sur des titres comme «Tryin'» (The Eagle, 1972), «Certain Kind of Fool» (Desperado, 1973) et «Midnight Flyer» (On the Border, 1974). Il s’est également retrouvé à naviguer dans la direction créative intense de Henley et Frey.

1980

«Non, je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’ils disent ou font», a-t-il déclaré à Cameron Crowe dans l’article de couverture de Rolling Stone Magazine sur les Eagles. «Par exemple, je suis probablement le seul dans le groupe à aimer le rock & roll funky, la musique trash et le R&B. Et je ne suis pas non plus d’accord avec certaines de nos images. Mais Don et Glenn ont tout prévu. Je pense que je suis juste très timide et nerveux à l’idée de me mettre en avant. Ils ont l’habitude de le faire.

Ce côté timide et nerveux a fait des ravages chez Meisner, surtout après la sortie de Take it to the Limit, qui a atteint la quatrième place du Billboard Hot 100 et a passé 23 semaines au palmarès. Randy a dit : «Si c’est un succès, je vais devoir jouer cette note tous les soirs», se souvient le producteur et ingénieur Bill Szymczyk. «C’est exactement ce qui s’est passé.

Take it to the Limit est devenue un moment fort des concerts et une des chansons préférées des fans, en particulier lors de l’énorme tournée de 1977 en soutien à Hotel California, et Meisner est devenu de plus en plus réticent à l’interpréter. Cette situation, associée à d’autres facteurs tels que son mariage défaillant et l’épuisement dû aux tournées, aboutit à son départ du groupe plus tard dans l’année.

1977

Joe Walsh, Randy Meisner et Don Henley

«Lorsque la tournée s’est terminée, j’ai quitté le groupe», a-t-il déclaré. «Ces derniers jours sur la route ont été les pires. Personne ne me parlait, ne voulait passer du temps avec moi après les concerts ou faire quoi que ce soit. J’étais devenu le paria du groupe que j’avais aidé à créer.

En tant qu’artiste solo, Meisner n’a jamais approché le succès des Eagles, mais il a eu des succès avec Hearts On Fire et Deep Inside My Heart. Il a aussi joué sur des disques de Joe Walsh, James Taylor et Dan Fogelberg, entre autres.

Entre-temps, les Eagles ont mis fin à une pause de 14 ans en 1994. Meisner a rejoint les membres passés et présents du groupe en 1998 lors de leur intronisation au Rock and Roll Hall of Fame et a interprété Take It Easy et Hotel California.

Pendant une décennie, il a fait partie des World Classic Rockers, un groupe de tournée qui a compté à plusieurs reprises Donovan, Spencer Davis et Denny Laine.

2005

Commentaires

Plusieurs rockers, ex-partenaires musicaux et artistes ont réagi à la nouvelle:
Richie Furay «Je suis attristé, tout comme le monde de la musique, par la nouvelle du décès de Randy Meisner la nuit dernière», a écrit sur Facebook Richie , qui était le coéquipier de Meisner dans le groupe Poco avant les Eagles. «Randy était un membre original de Poco avec une voix distinguée qui était incomparable. Il nous manquera. Nos prières vont à sa famille».

John McEuen, cofondateur du Nitty Gritty Dirt Band, a décrit Meisner comme «un homme sympathique, avec beaucoup de talent». «J’ai rencontré Randy Meisner lorsqu’il faisait partie de Pogo (ils ont été poursuivis en justice par Walt Kelly, l’auteur de la bande dessinée Pogo, et ont changé de nom), et Poco a ensuite exercé une grande influence sur quelques membres du Dirt Band qui n’avaient pas de travail.
Randy Bachman des Guess Who et de Bachman-Turner Overdrive se souvient de Meisner comme d’un «incroyable chanteur, compositeur et bassiste».
L’actrice Jamie Lee Curtis a quant à elle déclaré : «Les Eagles ont joué un rôle important dans la bande-son de ma vie. Randy Meisner a beaucoup apporté au groupe sur le plan vocal. Je suis triste d’apprendre que Randy est décédé aujourd’hui. Une autre voix d’ange est disparue». (Sources : Associated Press, Rolling Stone Magazine et Ultimate Classic Rock)
 
Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone
BANNIÈRE: RENÉ MARANDA
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE
Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique. Et, autre moyen pour nous aider est d’acheter les dessins encadrés de l’artiste peintre, Paul G. qui nous a offert ce magnifique don. 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 500 645 Visites

Suivez-nous

To Top

Pour Un Monde Meilleur!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!