Chroniques

Rock anecdotes fascinantes 2

Rock anecdotes fascinantes 2
Publié le 7 avril 2024

Recherche par René Maranda

En 2006, les autorités australiennes ont diffusé la musique de Barry Manilow de 21 heures à minuit tous les vendredis, samedis et dimanches pour dissuader les gangs de jeunes de se rassembler dans une zone résidentielle.

Fontella Bass a admis que les gémissements d’appel et de réponse entendus lors de la fermeture en fondu de son succès n° 4 du Billboard Hot 100 de 1965, Rescue Me, n’étaient pas intentionnels, car elle avait oublié les paroles de la chanson. Plutôt que de gâcher la prise en s’arrêtant, elle a simplement chanté Ummm, ummm, ummm.

La deuxième compilation des plus grands succès des Rolling Stones, «Through the Past, Darkly», a été le premier, et probablement le dernier disque à être publié dans une pochette d’album à huit faces. Le LP a atteint la deuxième place du classement officiel des albums britanniques et a fait de même sur le palmarès Billboard 200 en Amérique. Il a atteint ensuite le statut Platine avec des ventes de plus d’un million d’exemplaires.

Un matin de 1967, Smokey Robinson et Al Cleveland faisaient leurs courses au grand magasin Hudson à Detroit, au Michigan. Smokey a trouvé un ensemble de perles pour sa femme Claudette. « Elles sont belles. » dit-il au vendeur. « J’espère qu’elle les aimera. » Al a ensuite ajouté : « J’appuie cette émotion. » Les deux hommes ont ri de l’utilisation inappropriée qu’Al avait faite de l’expression. Il voulait dire : « J’appuie cette motion ». Les deux ont été immédiatement inspirés pour écrire une chanson en utilisant la phrase incorrecte. Après avoir été enregistrée par Smokey Robinson And The Miracles, la chanson a atteint la 4e place du Billboard Hot 100, a été en tête du classement R&B et s’est vendue à plus d’un million d’exemplaires.

En 2023, la guitare Hagstrom Viking II de couleur cherry red d’Elvis Presley était évaluée à cinq millions de dollars, ce qui en faisait la guitare la plus chère du monde.

Les spéculations au sujet du succès des Rolling Stones de 1973, Angie, circulent depuis des années. Les premières rumeurs disaient qu’il s’agissait de la première épouse de David Bowie, Angela, tandis que d’autres affirmaient qu’il faisait référence à la fille nouvelle-née de Keith Richards, Dandelion Angela. Dans une entrevue en 1993, Keith Richards a déclaré que le titre était en effet inspiré par sa petite fille. Il semblait oublier qu’il avait écrit dans ses Mémoires de 2010, Life, qu’il avait choisi le nom au hasard lors de l’écriture de la chanson, et c’était avant de savoir que son bébé s’appellerait Angela ou même que ce serait une fille. Pour brouiller encore plus les cartes, Mick Jagger a affirmé avoir écrit les paroles en référence à sa rupture avec Marianne Faithfull.

On a un jour demandé à Robert Plant : « Si vous pouviez chanter comme n’importe qui d’autre, qui verriez-vous? » La voix légendaire de Led Zeppelin a répondu : « Burton Cummings ».

Bien que Don Henley des Eagles soit considéré par beaucoup comme un maître des mots, sa phrase dans Hotel California qui dit : «Please bring me my wine / He said, we haven’t had that spirit here since 1969» (« S’il vous plaît, apportez-moi mon vin / Il a dit, nous n’en avons pas eu depuis 1969 ») n’est pas tout à fait précis. Le vin n’est pas considéré comme un spiritueux. Les spiritueux sont distillés et le vin est fermenté.

Lorsqu’on a demandé à Bruce Gary, le batteur de The Knack, qui étaient ses dix batteurs préférés, il a cité dix performances d’artistes différents. Il a été choqué de découvrir que le batteur de chacun de ces disques était en fait la même personne, le musicien de studio Hal Blaine.

Les quatre membres de Queen ont écrit une chanson à succès numéro un. Brian May a écrit «We Will Rock You» (n° 1 en France en 1978), Freddie Mercury a écrit «Crazy Little Thing Called Love» (n° 1 dans quatre pays en 1980), John Deacon a écrit «Another One Bites the Dust» (n° 1 dans quatre pays en 1980), et Roger Taylor a écrit «Radio Ga Ga» (n° 1 dans neuf pays en 1984). Les quatre musiciens ont été intronisés au Temple de la renommée des auteurs-compositeurs américains en 2003.

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE : RENÉ MARANDA
WEBMESTRE : MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
TRADUCTRICE : JOHANNE JODOIN

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 516 484 Visites

Suivez-nous

To Top

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Pour Un Monde Meilleur!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus