Spectacles

Tea Party Montréal

I Mother Earth – The Tea Party
Telus de Montréal le 22 octobre 2023
Publié le 25 octobre 2023

Texte/Vidéos/Photos : Muriel Massé     Photographe attitré : Georges Dutil    

 

Ça faisait assez longtemps que je n’avais pas mis les pieds au Telus, d’ailleurs, je crois bien depuis le Métropolis ! Quelle belle entrée, c’est vaste et très linéaire. Les employés de la sécurité vérifiaient nos sacs, un à un passait à la subtile fouille, mais avec une grande gentillesse.

I Mother Earth et The Tea Party ont entamé leur tournée canadienne depuis une semaine. Montréal était la deuxième ville à les accueillir. Ils se rendront dans les Maritimes, en Ontario et finiront dans l’ouest canadien. Beau duo de tournée. Groupes canadiens  issus d’une même période, les années 90 et d’un même style rock alternatif. Pas de nouvel album à nous présenter, que quelques classiques de leurs premières compositions qui feront vibrer les spectateurs qui les connaissent bien pour la plupart.

I Mother Earth

Je suis arrivée lorsque déjà I Mother Earth jouait. La salle bondée de spectateurs jusqu’aux balcons. Le son arrière était vraiment très fort. En m’approchant vers le parterre, je me suis nichée pour la soirée à une assez bonne place debout. Le son s’est ajusté comme par magie.

Je ne connaissais que très peu I Mother Earth. Tout de même, un groupe qui s’est fait connaître avec son style assez  grunge et rock du début des années 90. Ce que j’ai entendu de leur répertoire dimanche soir était de toute autre ambiance. Partitions instrumentales plus jazzées, aux arrangements complexes parfois et ces extraits que je vous présente, aux reflets étrangement influencés par Santana. 

J’ai manqué quelques chansons du début, mais les succès interprétés à la fin ont attiré toute notre attention avec les sections rythmiques des percussions et surtout le jeu et les expressions attachantes du guitariste Jagori Tanna, pilier majeur de cette formation. Le groupe a retrouvé son ancien chanteur Edwin. Leur nouveau bassiste Rico Browne est excellent et énergique.

Edwin et Rico Browne      Photos : Muriel Massé 

Le spectacle terminé, tous les musiciens semblaient heureux et encore en très grande forme. La pose finale.

Photo : Muriel Massé

The Tea Party

Photo : Georges Dutil

 Une demi-heure pour tout remonter la nouvelle scène. Aucun retard

À l’heure prévue, On entend  Jeff Martin lamentant sa guitare d’un solo trépident, quelques coups saccadés de la batterie de Jeff Burrows se font entendre et c’est parti, le beat embarque, les gens reconnaissent tout de suite The River. Ce sera communicatif ainsi tout le long du spectacle entre lui et le public, il le fera chanter et participer.

Photo : Georges Dutil

J’avais déjà vu The Tea Party au Bourbon Street North de Ste Adèle en 2004.

À Montréal,  ils n’ont interprété que sept chansons (longue durée) de leur cru, leurs premières compositions. De cinq de leurs albums, de 1991 à 1999. Preuve qu’ils pourraient revenir une autre fois et nous offrir un tout autre spectacle, avec des chansons plus récentes. Je serais partante, car j’ai aimé la puissance sonore du trio et l’interaction qu’ils suscitent. Et j’avoue qu’un regard de Jeff vers moi me ferait très plaisir, si j’étais entassée à l’avant, naturellement. 

Photos : Georges Dutil

Surprenant d’entendre With or Without You presqu’au complet de U2 jumelé à leur propre chanson Heaven Coming Down. Cependant, nous avons aimé, nous avons chanté. 

Un trio super puissant. Jeff Martin, chanteur/guitariste et multi-instrumentiste. Stuart Chatwood, bassiste et claviériste. Jeff Burrows, batteur et percussionniste. C’était l’anniversaire de Stuart, Jeff lui a souhaité un Joyeux anniversaire.

Photos : Georges Dutil

Tout comme I Mother Earth, les dernières chansons du spectacle étaient flamboyantes. Juste assez, pour se dire qu’on voudrait bien les revoir ! On aurait pourtant aimé en entendre une ou deux autres de plus.

Les 3 confrères ont salué la salle brièvement après le rappel. On constatait alors une certaine fatigue. Ils avaient tout donné. Ils sauront à quoi s’attendre pour le reste de la tournée. Les foules seront électrisantes et bruyantes, comme ce fut le cas de Montréal. Que de blablas pendant les anecdotes racontées par Jeff et aussi lors des chansons jouées. Je ne comprendrai jamais pourquoi.

Photo : Muriel Massé

Merci pour cette euphorique soirée. Hâte de vous revoir.

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Photo de bannière : Muriel Massé
BANNIÈRE: MURIEL MASSÉ
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique. Et, autre moyen pour nous aider est d’acheter les dessins encadrés de l’artiste peintre, Paul G. qui nous a offert ce magnifique don. 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 516 205 Visites

Suivez-nous

To Top

Fabriqué au Québec!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Pour Un Monde Meilleur!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!