Albums

Top 25 québécois

Le Top 25 québécois de Ricardo
Publié le 15 septembre 2023

Par Ricardo Langlois

En 2018, je vous ai présenté un premier top 25 québécois. L’histoire de la musique québécoise est une longue histoire d’amour entre moi, la musique et mon pays. Un devoir de mémoire s’impose pour la collectivité. Pour moi ce sont des classiques inoubliables. Voici une nouvelle version du Top 25 Québécois, version améliorée 2023.  Avec les vinyles originaux.

1- Harmonium, L’heptade. Fiori s’est sorti de ce dédale philosophico-ésotérique en écrivant des textes plus personnels sur le thème des sept niveaux de conscience, mais inspirés d’un incident qu’il avait vécu et qu’il n’a jamais raconté à ce jour. L’heptade, dit-il, est devenu un parcours initiatique de la folie à la sagesse, de l'inconscience à la conscience.
«C’est drôle parce que quand je l’ai écrit, je ne savais pas que je pratiquerais la méditation pendant 30 ans. Mais j’ai compris ce que je disais dans L’heptade en étudiant la méditation.» (entrevue à La Presse )

2- Harmonium, Si on avait besoin d’une cinquième saison. Le grand classique du progressif qui est mentionné dans la revue Rolling Stone. Pour Serge Fiori, il s’agit de son album préféré. Pour l’auteur de ses lignes, je l’ai en 3 copies vinyles.

3- Robert Charlebois, Lindberg. 1968. Lancé le même mois qu’Electric Ladyland de Jimi Hendrix, il s’agit d’un album subversif qui correspond a l’époque de la contre-culture au Québec.

4- Jean Leloup, L’amour est sans pitié. Pour cet étudiant en Littérature à l’université Laval, cet album inspiré du rock sixties met Jean Leloup sur la carte. 1990, une année inoubliable aussi pour Richard Desjardins.

5- Jean Leloup, Le dôme. Son humilité face à son travail est sincère, mais mal placée : six mois après sa sortie, 70 000 copies du Dôme ont trouvé preneur, et tous s’accordent pour louer la force créatrice du chanteur non conventionnel. I lost My Baby est le premier hit de l’album. (1996).

6- Offenbach, Traversion (1979). On doit beaucoup à Pierre Huet qui a écrit pour Beau Dommage, il propose ses services à Gerry à l’été 1978. Il signera 8 des 10 textes de Traversion. À souligner la collaboration exceptionnelle de John Mc Gale.

7- Fiori-Séguin, Deux Cent Nuits a l’Heure (1978). Ils ont 25 ans. Richard Séguin et Serge Fiori vont faire de la musique et tripper ensemble. Un album majeur. C’est aussi la fin du retour a la terre pour les 2 amis. Cette écriture aux allures thérapeutiques donnera un album-culte. Cet album a été remasterisé il y a quelques années à peine.

8- Beau Dommage, Beau Dommage (1974). Beau Dommage a rejoint le Québec tout entier. Les chansons sont désarmantes de simplicité. Dans Pop Jeunesse, Mario Lefevre écrira : Un groupe qui nous ressemble…

9- Les Cowboys Fringants, La grand-messe (2004). Négligés par les médias, le groupe se fait connaître par Toune d’automne sur Break Syndical… Les jeunes cégépiens sont conquis par leur idéalisme, leur humour et leur nostalgie. Ils deviendront les plus gros vendeurs du Québec avec le temps. Les étoiles filantes est une des plus grandes chansons du Québec contemporain.

10- Voivod, Nothingface (1989 ). Voivod est le seul groupe québécois a être reconnu mondialement. Ils sont considérés comme des pionniers avec Metallica,Slayer et Anthrax. C’est la pièce Astronomy Domine de Pink Floyd qui place l’album sur le prestigieux palmarès Billboard.

11-Les Colocs. Lancé le 2 mars 1993, il s’agit d’un album culte de la musique québécoise. Dédé dira en entrevue qu’il aime tous les styles de musique, de la Bolduc à Pantera. Dédé Fortin a lui-même réalisé les clips pour les chansons :La rue principale, Julie et Passe- moi la puck.

12- Les Colocs, Dehors Novembre.(1998). Le testament de Dédé Fortin. Un disque monumental. Un immense poème existentiel. La pièce Belzébuth est incroyable (spoken word, jazzy, flûte ensorcelée). Selon Jimmy Bourgoing, le film sur Dédé ne lui rend pas justice.

13- Sword, Metalized (1986). Un chef-d’œuvre du métal québécois. Un album apprécié par Dave Mustaine. Rick Hughes est une légende vivante. Son nouvel album Sword III, sorti en 2022, est un tour de force.

14- Voivod-War and Pain est le premier album studio du groupe de  thrash metal  canadien  Voivod . L’album est sorti le 10 août 1984 sous le label  Metal Blade Records. Pop Rock a été le premier média à parler de Voivod au Québec. Ils ont fait l’objet de nombreux reportages par Ricardo Langlois ou Ronald Mc Gregor. L’édition d’origine de l’album (en cassette) contenait un dixième titre, Condemned to the Gallows, qui n’est finalement pas paru sur la version finale du disque car il n’a pas été retenu.
En 2004, une édition spéciale de l’album est sortie à l’occasion des 20 ans de la sortie de War and Pain, elle est nommée 20th Anniversary Edition. Cette édition contient le disque remasterisé plus six titres enregistrés en live datant de la période War and Pain. L’édition contient également un second disque, intitulé Morgoth Invasion. Il s’agit d’un concert enregistré en décembre 1984.

15- Plume Latraverse, Pommes de route. Né le 11 mai 1946, Michel Latraverse est un surdoué de la musique pour moi. C’est dans les tavernes avec les ouvriers, le monde ordinaire que je me sens à l’aise, pas dans les maisons propres où l’on fait de moi un James Dean de salon. Dans Le nouvel observateur en France, Le nihilisme du grand Plume n’est qu’une facette de son personnage. Bobépine et Jonquière sont les grands classiques des étudiants de cégep.

16- Maneige, Les Porches (1975) Oui, je vous le confesse, on entre dans Les Porches comme dans une église mythique. L’intro est de toute beauté et touche au sacré. Et quand le piano jaillit nos oreilles sont bénies…. La construction dramatique intense qui mène au chant de Raôul Duguay est parfaite. Nous nous dirigeons vers l’autel prêt à marier Maneige pour la vie. La mariée est ensorcelante et debout devant les portes de la vie, nous tombons à genoux devant tant de splendeurs. La flûte et le piano en cascades amènent la poésie de Duguay au Nirvana de la foi musicale. En outre (c’est le cas de le dire) c’est sans contredit la plus immense prière de notre poète apostolique peace and love Québécois flyé. Aspirations profondes de l’être humain, le texte reflète la grâce incroyable que nous avons d’être en vie ! Il nous faut être le vitrail transparent de notre dite vie, solennellement ensoleillé. C’est notre devoir et cela se situe à l’opposé de la noirceur des existentialistes. C’est alors que Duguay, pour la finale du morceau, prend sa trompette magique et nous joue le plus beau solo avec cet instrument que le Québec ait jamais donné à la musique universelle. Ricardo tient à remercier Jérôme Langlois pour l’entrevue et son amitié.

17-Corbeau, Illégal (1982). Pop Rock a été le média le plus proche de Marjo et son groupe. Ricardo n’a que des éloges pour la chanteuse Marjo Morin (2 août 1953), pierre angulaire de l’image et du son du groupe. Pop Rock représenté par Ricardo (Richard Langlois) est aux premières loges avec des entrevues et des rencontres au bar Bistro à Jojo rue Saint-Denis. J’läche pas fait un malheur dans les radios rock (CKOI et CHOM –FM).

18-Marjo, Celle qui va (1986). J’ai tant perdu de nos soleils, J’ai tant vécu à foutre l’âme… Marjo chante et compose ses textes. Des chansons inoubliables. Cet album marque un tournant dans sa carrière. 200,000 copies vendues. Album rock de l’année.

19-Morse Code, La marche des hommes. La Marche des hommes, sorti en 1975, et sur lequel se retrouve, outre la pièce-titre, la fameuse Cérémonie de minuit et la pièce disco Cocktail, qui tournera à la radio. Entre-temps, Christian Simard ne chôme pas puisqu’il écrit des chansons ou compose des musiques pour des artistes québécois tels que Véronique Béliveau, Jean-Pierre Ferland, Jacques Salvail, Patrick Normand, Pierre Lalonde, Donald Lautrec, Suzanne Stevens, Ginette Reno et Céline Lomez, entre autres.

20-Les Séguin, Récolte de rêves. Envisageant l’échéance du contrat qui les lie à la compagnie Warner Brothers, en 1975, ils se retirent pour concocter ce qui sera sur disque leur chef-d’oeuvre absolu. Récolte de rêves, bien qu’enregistré en plein hiver québécois, respire le plein air et les grands espaces, preuve que le voyage peut aussi être intérieur. La douceur des ambiances vocales, la pertinence des textes (dont un de Gilles Vigneault, Chanson démodée et un autre de Raôul Duguay, Les Saisons), la qualité des arrangements et la richesse des mélodies font de Récolte de rêves un des albums phares de l’époque.

21.Richard Séguin, Journée d’Amérique (1988). Pas moins de six simples radio seront tirés de Journée d’Amérique, qui deviendra le disque le plus important de l’année. Des images fortes : la quête, la route, l’Amérique. Sur les sentiers de Springsteen…

22. Vilain Pingouin, Éponyme (1990). Rudy Caya et son band traverse le temps. Encore aujourd’hui, ils sont omniprésents à la radio et dans nos cœurs, des classiques : Sous la pluie, Marche seul, Le train et Les belles années. Groupe de l’année à l’Adisq en 1991.

23. Mahogany Rush, Tales of the Unexpected (1979). Marino reprend à sa manière All Along The Watchtower (Hendrix) et Norwegian Wood ( George Harrison). Sur Sister Change, la participation de Nanette Workman. Un bijou.

24. Paul Piché, Sur le chemin des incendies (1988). 25e anniversaire pour ce classique avec Un chateau de sable (l’amour de la langue), J’appelle (ode à la vie) , Car je t’aime (chanson de rupture). La poésie et la guitare de Rick Haworth, une combinaison gagnante.

25. Mononc’ Serge et Anonymus, L’académie du massacre (2003). Le CD est composé de 5 pièces inédites et de 9 reprises de chansons de Monnonc’ Serge. 20,000 exemplaires et le premier succès commercial tant de Mononc’ Serge et Anonymus. En 2008, ils sont en tournée européenne pour l’album Musique barbare. Plusieurs albums d’Anonymus sont aussi disponibles en vinyles.

 

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

Photo de bannière : Photo exclusive de Pierre Guertin
BANNIÈRE: MURIEL MASSÉ
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique. Et, autre moyen pour nous aider est d’acheter les dessins encadrés de l’artiste peintre, Paul G. qui nous a offert ce magnifique don. 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 508 122 Visites

Suivez-nous

To Top

Pour Un Monde Meilleur!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Fabriqué au Québec!