Spectacles

Black Crowes Montréal

The Black Crowes
MTelus le 23 avril 2024
Publié le 27 avril 2024

Texte/Photos/Vidéos : Muriel Massé

Wine Lips et The Black Crowes 

Wine Lips

Je pensais bien arriver au moins pour la dernière chanson des Wine Lips, pour m’imprégner l’image sur scène de ces particuliers gars de Toronto et de leur batteuse toute mignonne. Malheureusement non, ils venaient de terminer. Aux dires de certains de mes amis présents, ils ne savaient pas pourquoi ce groupe, style punk rock band de garage, faisait la première partie des Black Crowes. Aucun rapport de style, aucune complémentarité. Mais une assez bonne représentation, ils ont donné.

Nouvel album, donc assurément, ils commencent une nouvelle tournée avec Super Mega Ultra, leur quatrième album sorti le 5 avril dernier.

Pour la sortie de leur nouvel album, Wine Lips ont collaboré à la création d’une bière, une Pilsner de style allemand, à 4,8% alc/vol. On pourra toujours, à défaut de vin, s’en mettre sous les lèvres.

The Black Crowes

Le MTelus, toujours plein et prêt à accueillir un illustre groupe invité. Les techniciens préparent l’accès des musiciens et des choristes des Black Crowes sur cette scène qui semble immense, vu la hauteur, haut juché de la batterie.

Leur nouvel album studio, leur dixième, Happiness Bastards était très attendu puisque le dernier datait de 15 ans, Warpaint. Juste du rythme et du blues bruyant, du rock pur et dépouillé. 

Un premier simple, sorti le 12 janvier, suggérait l’atmosphère qu’on leur connaissait, du blues rock comme ils savaient si bien le jouer. Dans un communiqué, Chris Robinson a dit:  « Happiness Bastards est notre lettre d’amour au rock’n’roll. Rich et moi écrivons et créons toujours de la musique ; cela n’a jamais arrêté pour nous, et c’est toujours là que nous trouvons l’harmonie ensemble. Ce disque représente cela. »

 

Déjà en 1990, le groupe est élu Meilleur nouveau groupe américain. Trois millions d’exemplaires vendus pour Shake Your Money Maker. L’album qui les a mis sur la carte. C’est depuis ces grands succès, ces chansons  indémodables que plusieurs ont adopté et aimé à jamais ce groupe. Ils sont encore de grands fans aujourd’hui. Ce sont eux qui étaient présents au MTelus pour les retrouvailles en sol montréalais. Dernière venue en 2008.

Le leader principal, l’exubérant Chris Robinson (57 ans aujourd’hui) en a interprété quatre de ce fabuleux album. Twice as Hard, Sister Luck, She Talks to Angels et Jealous Again.

Le voici en 1990

Le rock’n’roll n’est pas mort

Ils se sont réunis à nouveau en 2019, mais ça prenait du nouveau pour continuer à célébrer, accompagner leurs gros succès des années 90. Début 2023, retour à la création en studio, retour aux sources, leurs racines rock et Happiness Bastards est sorti en mars dernier. Les spectateurs ont eu le temps d’apprivoiser les nouvelles pièces et étaient heureux de les entendre enfin live!. Avec cet album, The Black Crowes reviennent en force… auprès des Rolling Stones et d’Aerosmith, pourquoi pas ! 

Nous avons appris que The Black Crowes accompagnerait en première partie Aerosmith dans sa prochaine tournée. Là il y a une similitude, un style qui se rapproche à l’effervescence, au déploiement suscité par Aerosmith. Aussi par le déhanchement et le charisme du chanteur Chris Robinson.

Le guitariste Nico Bereciartua, le bassiste Sven Pipien, le chanteur Chris Robinson et le guitariste Rich Robinson.

Le batteur Cully Symington et le claviériste Erik Deutsch

Et les deux choristes

La dernière chanson, Shake your Money Maker

Spectacle de 2 heures, 16 chansons. Rendus à la toute fin. Faut qu’ils arrêtent, le lendemain c’est à Toronto qu’ils se produisent. Pas de grandes salutations conventionnelles, mais discrètement démontrées.

Le 23 à Montréal. Le 24 à Toronto avec changement de costume, plus frais, un décor plus épuré, un brin plus chic, plus propre. Et surprise, un set list qui n’est pas identique (6 différentes chansons).

Liste des chansons : Montréal                                                                                     Toronto

 – Beside Manners de l’album Happiness Bastards (2024)
 – Rats and Clowns de l’album Happiness Bastards
 – Twice as Hard de l’album Shake your Money Maker (1990)
 – Goodbye Doctors of the Revolution de l’album War Paint (2009)
 – By your Side de l’album By your Side (1999)
 – Cross your Fingers de l’album Happiness Bastards 
 – Sister luck de l’album Shake your Money Maker
 – High School Confidential de Jerry Lee lewis
 – Thorn in my Pride de l’album The Southern Harmony and Musical Companion (1992)
 – Wanting and Waiting de l’album Happiness Bastards 
 – Hard to Handle de Otis Redding
 – She Talks to Angels de l’album Shake your Money Maker
 – Flesh Wound de l’album Happiness Bastards 
 – Sting me de l’album The Southern Harmony and Musical Companion
 – Jealous Again de l’album Shake your Money Maker
 – Remedy de l’album The Southern Harmony and Musical Companion
Rappel :
– Shake your Money Maker  de Elmore James
 – Bedside Manners de l’album Happiness Bastards (2024)
 – Dirty Cold Sun de l’album Happiness Bastards
 – Twice as Hard de l’album Shake your Money Maker (1990)
 – My morning Sun de l’album The Southern Harmony and Musical Companion (1992)
 – Kept my Soul de l’album Before the Frost (2009)
 – Cross your Fngers de l’album Happiness Bastards 
 – Sometimes Salvation de l’album The Southern Harmony and Musical Companion
 – Carole de Chuck Berry
 – Thorn in my Pride de l’album The Southern Harmony and Musical Companion
 – Wanting and Waiting de l’album Happiness Bastards 
 – Hard to Handle de Otis Redding
 – She Talks to Angels de l’album Shake your Money Maker
 – Flesh Wound de l’album Happiness Bastards 
 – No Speak no Slave de l’album The Southern Harmony and Musical Companion
 – Jealous Again de l’album Shake your Money Maker
 – Remedy de l’album The Southern Harmony and Musical Companion
Rappel:
 – Kindred Friend de l’album Happiness Bastards

Ce fut un spectacle bien apprécié même si je ne connaissais pas trop les Black Crowes. Ils feront de la tournée d’Aerosmith, un événement unique. Deux grands noms dans un même forfait. Oui, de belles retrouvailles pour plusieurs d’entre vous.

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MURIEL MASSÉ
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 515 910 Visites

Suivez-nous

To Top

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Pour Un Monde Meilleur!

Fabriqué au Québec!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus