Chroniques

Craig Erickson 20 albums

Explora Rock # 18
Le guitariste Craig Erickson
Publié le 21 juillet 2023

Par :Sylvain Larouche

Salut à tous très chers membres, grand merci d’être toujours aussi fidèles à me lire et écrire vos commentaires. J’adore et c’est extrêmement apprécié. Pour cette chronique, je vais vous parler d’un guitariste admirablement talentueux et assez prolifique depuis plusieurs années. J’ai nommé l’excellent Craig Erickson que j’aime beaucoup.

Craig Erickson

Bien, notre ami Craig est natif de Cedar Rapids dans l’État de l’Iowa aux États-Unis. Entouré d’influences musicales de toutes sortes, son père était un musicien de jazz très reconnu à la guitare et sa mère une professeure de piano. Donc par ce fait même, il a baigné dans un environnement det jazz et de classique.

Craig a débuté à jouer du cornet, un peu l’équivalent de la trompette, à l’âge de huit ans et par la suite, il adopte la guitare à douze ans. Il travaillait également au magasin de musique de son père. À treize ans, il forma son premier groupe et a commencé à jouer beaucoup dans sa région. Il faut ajouter que Cedar Rapids est reconnu comme une pépinière de grands musiciens jazz, soul-funk blues aux États-Unis.

Dans les années 80, dans le même magasin de musique appartenant à son père, il enseigna à plus d’une quarantaine d’étudiants par semaine. À cette même période, Erickson fut découvert par le rédacteur de Guitare Magazine, John Stix et le producteur et le grand patron Mike Varney de l’étiquette Shrapnel Records, recruteur de nombreux guitaristes à cette époque.

Avec ces contacts, sa carrière fut lancée. Il signa un contrat pour quatre albums. Son premier, Roadhouse Stomp en 1992, Retro Blues Express en 1994, Two Sides of the Blues en 1995 ainsi que Force Majeure de l’année 1996. Dans cette même période, Erickson en 1992 enregistra, composa et fit les arrangements de l’album blues de Glenn Hughes (Deep Purple, Trapeze). Dans le même ordre d’idée, il participa à une tournée de retrouvailles du groupe Trapeze en 1994 et une tournée hommage à Tommy Bolin dans l’année 1998.

1996

Encore une fois, je ne voudrais pas faire tout l’étalage en détail de tous ses albums, car il en a vingt au total. (J’ajouterai la liste complète à la fin de la chronique) et sans compter de nombreuses participations à de multiples projets, dont entre autres ,des musiques de films et de séries américaines telles que Chicago Fire, Justified,Chicago Code,Enough Said, pour ne nommer que celles-là.

Comme bien d’autres guitaristes de sa génération ,Erickson fut inspiré par Jimi Hendrix de par son sens de l’abandon dans ses solos qui sont par moment d’une grande beauté et d’une intensité addictive. Son sens de la mélodie est inné avec de très belles structures dynamiques et rythmiques. Doté d’une virtuosité bien dosée, sans être dans l’excès abusif, on ressent bien toute l’émotion des notes et de chaque phrasé dans son jeu. Il n’est pas qu’un excellent guitariste, il est également un musicien de grand calibre.

2007

2020

Craig Erickson, malheureusement méconnu ici au Canada. Par contre, je peux vous assurer qu’il a acquis une grande notoriété aux États-Unis et en Europe soyez en assurés. En passant son dernier album, Modern Blues, sorti récemment est excellent avec des teintes de bluegrass, funk- soul, blues-rock.

Alors ceci complète ma chronique Explora-Rock de cette semaine. J’espère que vous aurez apprécié ce petit détour dans l’univers riche de cet artiste qu’est Craig Erickson.

À la prochaine et portez-vous bien.

1992 – Roadhouse Stomp
1994 – Retro Blues Express
1995  – Two Sides of the Blues
1996 – Force Majeure

2001  – Shine

2003  – Rob Lamothe, Craig Erickson and The Voodoo Brothers (2) – Ride
2005 – Cosmic Farm

2007  – Big Highway
2007  – Rare Tracks (Volume 1)
2009  – One Way Ticket
2009  – The Porch of Planet Pluto, Pt. 1
2010  – New Earth Blues
2012  – Galactic Roadhouse

2013  – Rare Tracks (Volume Two)
2014 –  Midnight Mojo
2015  – Sky Train Galaxy
2016  – Ghost Town
2017  – All The Way
2023 –  Modern Blues

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Et, autre moyen pour nous aider est d’acheter les dessins encadrés de l’artiste peintre, Paul G. qui nous a offert ce magnifique don. Merci !

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 445 283 Visites

Suivez-nous

To Top

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Pour Un Monde Meilleur!