Chroniques

Whitesnake David Coverdale

Explora-Rock 21
Whitesnake (David Coverdale)
Publié le 15 octobre 2023

Par : Sylvain Larouche

Bonjour à vous tous très chers membres de Famille Rock, bien heureux de vous retrouver à nouveau. Pour cette chronique, je vous parlerai d’un groupe mené de mains de maître par l’unique et très talentueux chanteur David Coverdale et j’ai nommé Whitesnake.

Cet ex-membre du Deep Purple qui a remplacé Ian Gillan en 1973, ayant à son crédit les disques (Burn, Stormbringer, Come taste the Band, Made in Europe, California Jam), Coverdale décida donc en 1977 de créer ce groupe mythique, Whitesnake. Avec un début de carrière assez modeste mais ô combien intéressant et inspirant musicalement.

1977. David Coverdale Photo :Jorgen Angel

Whitesnake au fil du temps a emmagasiné probablement la moitié du catalogue des musiciens de l’Union des Artistes International. Je blague car il y en a une multitude. On peut penser aux principaux (Ian Paice, Jon Lord, Bernie Marsden, Cozy Powell, Steve Vai, John Sykes, Aynsley Dunbar, Reb Beach, Doug Aldrich) et j’en passe. Je vous soumettrai la liste complète des musiciens qui ont participé à tous les albums au fil des années.

Mise à part que ce band légendaire accumula pleins de succès dans les billboards à travers le monde surtout depuis Whitesnake 1987, il faut ajouter qu’ils ont le mérite d’être encore actifs à ce jour grâce à l’énergie et la fougue de Coverdale ainsi que son grand talent et de bien s’entourer également.

2022

Ils ont passé à leur début à un style blues-rock-soul et ensuite un hard-rock ainsi que métal-rock. Pour cette chronique je le ferai dans le genre Explora-Rock 17 de ZZ TOP en choisissant mes pièces favorites Live et les albums studios s’y rattachant. Voilà c’est parti !

1- Album Ready and Willing 1980

J’ai choisi Ready and Willing, j’adore cet élan rythmique funky soul bluesy rock. Coverdale intègre bien l’énergie même de la pièce et appuie à merveille les musiciens. Coup de chapeau à la bande Lord, Paice, Murray, Marsden et Moody, de vieux routier d’expérience. Difficile choix pour moi car j’adore énormément Blindman, Fool For Your Loving, Ain’t Gonna Cry No More, Love Man. Un excellent disque pour ceux qui adorent un blues rock très bien ficelé.

2- Album Come And Get It 1981

Bon je me lance. Pas évident de choisir car c’est un album fétiche pour moi. Énormément de souvenirs s’y rattachent. Voilà c’est fait : Lonely Days, Lonely Nights, un super bon groove bluesy hard rock. Le feeling du jeu de Marsden à la guitare est toujours bien placé et précis. Le côté mélodieux est bien mené par tout l’ensemble avec un Coverdale sublime.

David Coverdale, Jon Lord, Ian Paice, Micky Moody, Neil Murray, Bernie Marsden. Photo: Fin Costello.

Évidemment j’aurais pu choisir Don’t Break my Heart Again, Child Of Babylon, Hit and Run, Would I Lie To You, Girl. Un très bon disque accessible mariant toujours la recette du bon vieux blues rock avec une texture et production plus moderne avec nul autre que Martin Birch (Deep Purple, Rainbow, Iron Maiden, MSG, Gary Moore, Fleetwood Macs) pour ne nommer que ceux-là.

3- Slide It In 1984

Pour ce troisième choix,  j’ai opté pour cette pièce, Slow and Easy, avec une sonorité plus hard rock blues avec un changement de garde. Cozy Powell à la batterie et John Sykes, Mel Galley aux guitares. Section rythmique solide, on sent le professionnalisme derrière la console, Martin Birch à nouveau.

Niveau vocal, Coverdale est impeccable. Gambler, Standing In The Shadow, Love Ain’t No Stranger, Slow and Easy. On sent un vent de changement à venir pour les prochaines années avec ce disque.

4- Whitesnake 1987

Voilà ce changement de cap du légendaire David, avec de nouveaux comparses en mettant beaucoup plus l’accent sur la guitare toujours avec le talentueux John Sykes et Aynsley Dunbar à la batterie.

Pour ce quatrième choix, nul autre que le Crying In The Rain. Un bon vrai hard rock dans la plus pure tradition avec des riffs tranchants et solo rempli d’artifices de Sykes, mémorable. Still Of The Night, Is This Love ainsi, avec ce disque ce fut enfin acquis, ils rentrèrent dans le circuit des meilleurs vendeurs à travers le monde.

5- Whitesnake Still Of The Night Live in London 2006

Still Of The Night, un de leurs classiques à succès est extrêmement bien rendu dans ce spectacle, bravo. Pour moi cette performance live du groupe sur ce DVD possède toutes les qualités de ce qu’est un excellent spectacle hard rock rodé au quart de tour. Doug Aldrich, Reb Beach, Tommy Aldridge, Marco Mendoza,Timothy Drury et sans oublier une grande prestation de ce grand chanteur qu’est Coverdale. Gros coup de chapeau à ce live mémorable.

6- Ain’t No Love In The Heart Of The City The Purple tour Live 2018

Un autre de leurs grands répertoires, mélodique et harmonieux, super bien interprété et bien fignolé. Une symbiose du cœur qui vient nous chercher dans les trippes. Après 46 ans de carrière, je voue un énorme respect pour Coverdale d’avoir maintenu de haut niveau de standard dans le maintien du nom Whitesnake, en réussissant à toujours bien choisir de bons musiciens pour l’appuyer. C’est l’expérience mais également un flair inné.

À 72 ans, il possède encore une des plus belles voix du Rock. Je vous invite à regarder son dernier vidéo sortie le 22 septembre dernier. Encore une fois, un bel exemple de son talent. Soldier of Fortune.

Par le fait même, je voudrais rajouter l’apport immense qu’a eu le guitariste de l’époque (Bernie Marsden, 1978 à 1982), malheureusement décédé le 24 août dernier.

1981

Merci de m’avoir lu à nouveau en espérant que ce détour d’un des plus grands groupes de l’histoire du Hard Rock Blues Rock. Continuez à m’envoyer vos commentaires, c’est toujours un plaisir de vous lire. À bientôt.

Albums studio

1978 : Snakebite
1978 : Trouble
1979 : Lovehunter
1980 : Ready an’ Willing
1981 : Come an’ Get It
1982 : Saints and Sinners
1984 : Slide It In
1987 : Whitesnake / 1987
1989 : Slip of the Tongue
1997 : Restless Heart
2008 : Good to Be Bad
2011 : Forevermore
2013 : Made In Britain/The World Record
2015 : The Purple Album
2019 : Flesh & Blood

Albums en concert

1978 : Live at Hammersmith
1980 : Live…in the Heart of the City
1998 : Starkers in Tokyo
2006 : Live : In the Shadow of the Blues
2013 : Made In Japan
2018 : The Purple Tour Live

Membres actuels

David Coverdale – chant (1978–1991, 1994, 1997, depuis 2002)
Tommy Aldridge – batterie, percussions (1987–1991, 2002–2007, depuis 2013)
Reb Beach – guitare, chœurs (depuis 2002)
Joel Hoekstra – guitare, chœurs (depuis 2014)
Michele Luppi – clavier, chœurs (depuis 2015)
Dino Jelusić – chant, claviers, guitare (depuis 2021)
Tanya O’Callaghan : basse (depuis 2021)

Anciens membres

Micky Moody – guitare (1978-1984)
Bernie Marsden (†) – guitare (1978-1982), décédé le 24 août 2023
Neil Murray – basse (1978-1982, 1984)
Dave Dowle – batterie (1978-1979)
Peter Soller – claviers (1978)
Jon Lord (†) – claviers (1978-1984), décédé le 16 juillet 2012
Ian Paice – batterie (1979-1982)
Mel Galley (†) – guitare (1982-1984), décédé le 1 er juillet 2008
Colin Hodgkinson – basse (1982-1984)
Cozy Powell (†) – batterie (1982-1984), décédé le 5 avril 1998
John Sykes – guitare (1984)
Richard Bailey – claviers (1984)
Don Airey – claviers (1985-1987, 1989)
Bill Cuomo – claviers (1985-1987)
Adrian Vandenberg – guitare (1985-1991, 1994, 1997)
Mark Andes – basse (1985-1987)
Dann Huff – basse (1985-1987)
Denny Carmassi – batterie (1985-1987, 1994, 1997)
Vivian Campbell (1987-1988)
Rudy Sarzo – Basse (1987-1991, 1994)
Waren DeMartini – guitare (1994)
Paul Mirkovich – claviers (1994)
Guy Pratt – basse (1997)
Brett Tuggle – claviers (1997)
Steve Farris – guitare (1997)
Tony Franklin – basse (1997)
Derek Hilland – claviers (1997)
Steve Vai – guitare (1989-1990)
Doug Aldrich – guitare (2002-2014)
Marco Mendoza – basse (2002-2005)
Timothy Drury – claviers (2002-2010)
Uriah Duffy – basse (2005-2010)

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Et, autre moyen pour nous aider est d’acheter les dessins encadrés de l’artiste peintre, Paul G. qui nous a offert ce magnifique don. Merci !

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 507 061 Visites

Suivez-nous

To Top

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Pour Un Monde Meilleur!

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!