Chroniques

Rock anecdotes fascinantes 6

Rock anecdotes fascinantes # 6
Publié le 7 mai 2024

Par René Maranda

Les Beach Boys et George Harrison ont accompli un exploit qui reste encore à égaler. Les deux artistes sont les seuls membres du Rock And Roll Hall of Fame à être intronisés la même année où ils ont eu une chanson numéro un sur le Billboard Hot 100. 1988 – La reprise par Harrison de la chanson de James Ray de 1962 I’ve Got My Mind Set on You est arrivée au sommet des palmarès une semaine seulement avant que les Beatles ne soient intronisés au RRHOF en janvier 1988. À ce jour, c’est la dernière chanson à figurer en tête du Billboard Hot 100 par l’un des anciens Beatles.

Les Beach Boys ont également une chanson numéro un avec Kokomo, qui était en tête du classement sept mois après leur intronisation au Hall of Fame, devenant ainsi leur première chanson numéro un sur le Hot 100 depuis Good Vibrations vingt-deux ans auparavant, et la dernière chanson numéro un du groupe à ce jour.

Le pionnier du rock’n’roll, Jerry Lee Lewis, a reçu le surnom de «The Killer», non pas pour ce qu’il a fait en dehors de la scène, mais pour sa capacité à éclipser complètement tous les autres artistes à l’affiche.

Le logo emblématique des lèvres et de la langue des Rolling Stones a été conçu par l’artiste John Pasche, qui a initialement reçu 50 livres pour créer le design. Les Stones étaient si satisfaits du symbole qu’en 1972, ils lui ont accordé une prime de 200 livres. Ce n’est qu’en 1976, lorsqu’un contrat officiel fut signé entre lui et Musidor B.V., le cabinet d’avocats du groupe basé aux Pays-Bas, que le créateur a commencé à percevoir 10 % de son revenu net sur les ventes de produits arborant l’image. Pasche estimait avoir gagné « quelques milliers de livres » de redevances jusqu’en 1982, date à laquelle il vendit ses droits d’auteur au groupe pour 26 000 livres.

Les Beatles détenaient le record du classement Billboard Hot 100 avec 34 succès dans le Top Dix entre Love Me Do en 1962 et Free as a Bird en 1995. Madonna a égalé ce record avec Don’t Tell Me, son 34e succès dans le Top Dix, en février 2001. Les a dépassés avec le thème du film de James Bond, Die Another Day, l’année suivante. En 2020, le rappeur et chanteur canadien Drake a inscrit ses 39e et 40e succès dans le Top Dix et les a dépassés tous les deux.

En 1971, John Lennon a déclaré que les seules vraies chansons qu’il ait jamais écrites étaient Help! et Strawberry Fields Forever. Il a dit que c’étaient les seules chansons qu’il avait écrites par expérience et non en se projetant dans une situation et en « écrivant une jolie petite histoire à ce sujet ».

En 1961, le magazine The New York Daily News disait que Robert Goulet était « l’homme idéal pour aider à éradiquer le rock’n’roll ». Certains membres de la garde rapprochée d’Elvis disent que chaque fois qu’il voyait Goulet apparaître à la télévision, il tirait dessus avec l’une des armes qu’il avait en sa possession.

En tant que musicien de studio, Glen Campbell a joué de la guitare solo sur Dance, Dance, Dance, Good Vibrations et Help Me Rhonda des Beach Boys. Il fut également membre à plein temps du groupe de tournée des Beach Boys de décembre 1964 à début mars 1965.

Len Barry, qui a eu un succès n°2 au Billboard en 1965 avec «1-2-3», était le chanteur principal des Dovells, qui ont eu cinq succès dans le Top 40, dont Bristol Stomp, Hully Gully Baby et You Can’t Sit Down. Son vrai nom est Leonard Warren Borisoff.

Bien que We’re All Alone ait été enregistré par son auteur Boz Scaggs, ainsi que par Frankie Valli, The Walker Brothers et The Three Degrees, l’interprétation de Rita Coolidge a été de loin la plus réussie, atteignant la 7e place du Billboard Hot 100 à l’automne 1977. C’était son deuxième plus gros succès derrière Higher And Higher, qui s’était classé n°2 plus tôt la même année.

La chanson Bye Bye Love des Everly Brothers a été rejetée par 30 maisons de disques avant que Cadence Records ne la reprenne. La chanson est montée à la deuxième place du Billboard Top 100 et à la première place du classement Country & Western et de la liste des meilleures ventes de Cashbox en 1957.

Peter Noone, chanteur du groupe Herman’s Hermits, a obtenu son surnom après que les gars du groupe aient remarqué la ressemblance de Peter avec le personnage de Sherman dans le dessin animé télévisé The Bullwinkle Show. Peter a mal entendu le nom et Sherman est devenu Herman.

 

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

<

p class=»Normal tm6 tm9″>BANNIÈRE : RENÉ MARANDA
WEBMESTRE : MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
TRADUCTRICE : JOHANNE JODOIN

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

Compteur

  • 516 506 Visites

Suivez-nous

To Top

Fabriqué au Québec!

Pour Un Monde Meilleur!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!